AccueilÉDITO

Pour comprendre l'effet de l'espace sur le corps humain, la Nasa étudie des jumeaux

Publié le

par Aurélien Huet

Depuis 1961, des hommes sont envoyés dans l'espace. Et pourtant la Nasa n'a jamais exactement compris les effets que le voyage dans l'espace produisait sur le corps humain.

Grâce à une étude menée sur des jumeaux astronautes, l'agence spatiale n'a jamais été aussi proche de la résolution de cette énigme. Nous vous en parlions en mars 2016, lors du retour sur Terre de Scott Kelly.

L'astronaute a passé 340 jours dans l'espace avant de rentrer en mars 2016. Son frère jumeau est également astronaute, mais a passé cette période sur Terre. En étudiant les différences génétiques survenues chez les jumeaux, les scientifiques espèrent donc repérer des anomalies et ainsi, pouvoir isoler les effets du voyage dans l'espace sur le corps humain.

Sandra Bullock est d'accord, l'espace, ça vous change !

Des gènes activés chimiquement

Une étude récemment publiée dans la revue Nature, digne d'un rebondissement de science-fiction a montré qu'il y avait des changements dans l'expression des gènes de Scott Kelly ainsi que dans la méthylation de son ADN. En d'autres mots, ses gènes étaient chimiquement activés, ce qui n'arrive pas naturellement. Le généticien Christopher Mason explique que "tout le monde constate des changements visibles".

L'étude n'en est qu'à son stade préliminaire et il est difficile d'extrapoler pour l'instant. Mais la Nasa confirme que le voyage dans l'espace a des effets sur le corps humain. Les jumeaux, qui ont accepté tout deux de prendre part à cette recherche, seront encore suivis pendant 4 ans.

Pour en savoir plus sur le séjour de Kelly en orbite, vous pouvez suivre la série en 12 épisodes du magazine TIME : A Year In Space.

À lire -> Notre top 20 des plus belles photos de la NASA en 2016

À voir aussi sur konbini :