AccueilÉDITO

Le policier anglais qui avait fait sa demande en mariage pendant la Gay Pride a été harcelé en ligne

Publié le

par Kate Lismore

Il raconte l’homophobie dont il a été la cible dans les commentaires de la vidéo de sa demande en mariage devenue virale.

Après un mois de célébration des droits LGBTQ+ partout dans le monde, la Gay Pride de Londres aura lieu ce week-end, le 8 juillet.

L’année dernière, l’officier de police Phil Adlem avait ému le Royaume-Uni tout entier en demandant en mariage son petit ami au milieu de la parade. Malgré ce que laissait penser l’accueil enthousiaste réservé dans un premier temps à son geste, il a reçu de nombreuses menaces depuis que la vidéo prise ce jour-là est devenue virale.

Dans une tribune publiée dans le Guardian, il explique pourquoi la Gay Pride est un événement plus important que jamais, et revient sur cette demande qu’il regrette désormais d’avoir rendue publique :

"Mon sourire n’a pas duré longtemps alors que je lisais les commentaires. 'Ils devraient tous les deux être pendus', 'absolument dégoûtant' et 'on ne pourra pas en vouloir à Daesh s’ils s’attaquent à eux'.

Il y avait énormément de commentaires de ce genre. Certains avec des menaces. Une réaction hostile d’un de mes collègues et une autre d’un vieil ami du lycée m’ont aussi fait regretter d’avoir fait ma demande ainsi."

Si Phil Adlem a été blessé par ces commentaires, il réalise par ailleurs la chance qu’il a d’être un homme gay qui vit dans un pays où il peut épouser la personne de son choix. Il insiste sur l’importance de la Gay Pride car elle offre aux homosexuels et aux hétérosexuels la chance de célébrer l’amour ensemble. Il écrit :

"La Gay Pride est une source de positivité et de force qui n’a pas de prix pour tous ceux qui ont déjà vécu des abus et du harcèlement.

Chaque participant porte en lui une raison pour laquelle cet événement est important."

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :