AccueilÉDITO

Le 34 40, un nouveau numéro (payant) pour les appels non-urgents à la police parisienne

Publié le

par Thibault Prévost

Avec le 34 30, le nouveau numéro de la police parisienne qui devait être mis en service cette semaine, appeler les flics coûtera 6 centimes par minute.

Il fut un temps où Joey Starr travaillait au standard de la police parisienne. (© UFD)

En 2017, pour l'État français, il n'y a plus réellement de petits profits. Parisiens, sachez que très bientôt appeler les services de police de votre agglomération pourrait vous coûter 6 centimes par minute, en plus de l'éventuelle charge déjà appliquée par votre opérateur téléphonique. Selon Le Parisien, qui a révélé l'information le 18 janvier, la nouvelle tarification viendra avec le déploiement d'un nouveau numéro de standard, le 34 30, pour joindre la police dans la capitale.

Selon le journal, l'activation de la nouvelle plateforme, confiée à la société Prosodie-Capgemini, devait avoir lieu cette semaine mais a été retardée à la suite de problèmes techniques. Les services de police parisiens insistent sur un point : le vénérable numéro d'urgence, le 17, restera entièrement gratuit, tout comme le service des passeports. Le 34 30 concernera lui les "appels non-urgents" passés aux commissariats de la ville ou à la préfecture de police de Paris, qui coûteront donc 6 centimes par minute.
Un condé, l'addition, s'iouplaît !

Si la préfecture n'a pas communiqué le montant des bénéfices qu'elle compte réaliser, Le Point rappelle que les services administratifs concernés ont recensé 450 000 appels en 2016. Les syndicats de police, interrogés par Le Parisien, ont moyennement apprécié l'initiative, mais rien n'y fait : la police va rejoindre les rangs des services publics parisiens surtaxés, comme la CAF, l'Assurance maladie et... la mairie de Paris. Et après d'aucuns s'étonnent encore qu'on trouve la capitale trop chère...

À voir aussi sur konbini :