AccueilÉDITO

Point Godwin : Urban Outfitters refait polémique avec une tapisserie

Publié le

par Aline Cantos

© ADL

Après Zara et son scandale de l'étoile jaune, Urban Outfitters crée l'indignation avec une tapisserie au triangle rose qui n'est pas sans rappeler celui apposé sur les tenues des déportés homosexuels lors de la seconde guerre mondiale.

© ADL

Urban Outfitters entame son énième période de scandale avec une tapisserie d'un goût plus que douteux. Succession de bandes grises et blanches traversées par un triangle rose retourné, le tissu rappelle une période macabre de l'Histoire à nombre d'internautes qui n'ont pas tardé à réagir.

Utilisé comme un instrument permettant de reconnaître les gays lors de la seconde guerre mondiale, le triangle rose fait partie de l'une des parties les plus sombres du passé européen. Aussi, quand Urban Outfitters se l'approprie, l'ADL, ou Anti-Defamation League, s'insurge et somme le revendeur de cesser son funèbre manège.

Scandales à répétition

La marque n'en est pas à son coup d'essai. Les années précédentes ont été ponctuées par les condamnations d'Urban Outfitters qui n'a cessé de provoquer la colère des populations. Un sweat-shirt universitaire maculé de sang rappelant tristement la tuerie ayant eu lieu au sein de l'Université de Kent State en 1970 avait provoqué la révolte de bon nombre de personnes, à l'image du tee-shirt à l'effigie de la dépression ou de celui évoquant clairement l'Holocauste.

La marque n'est certainement pas la seule à surfer sur le business macabre, en témoigne le récent scandale provoqué par la mise en vente d'une marinière ornée par une étoile jaune chez Zara, pourtant Urban Outfitters apparaît comme l'un des revendeurs les plus concernés par la question. Les condamnations se multiplient mais les initiatives de mauvais goût ne cessent pas pour autant.

Espérons que ce scandale soit le dernier de son histoire sinon la marque pourrait bien être victime de son propre comportement. De nombre de personnes ont déjà appelé à son boycott depuis bien longtemps à l'image de Sophia Bush, et il y a fort à parier que cette nouvelle affaire suscitera encore beaucoup de réactions similaires.

À voir aussi sur konbini :