AccueilÉDITO

"Le plus important des jobs pour une femme est d'être maman", explique Ivanka Trump

Publié le

par Arthur Cios

La caution féminine de la campagne de Trump est, sans surprise, tout sauf progressiste.

Dans la famille Trump, je demande la fille. Vous vous souvenez probablement d'Ivanka Trump, l'entrepreneuse américaine qui a pour père le candidat républicain, Donald. De même que Chelsea Clinton du côté démocrate, la jeune femme participe avec enthousiasme à la campagne présidentielle — quand elle ne fait pas l'objet de remarques gênantes et un poil consanguines de son propre papa.

Mais voilà, depuis quelques mois, cette dernière est tellement active que certains médias se demandent si ce n'est pas elle, la "vraie première dame". Dernière preuve à l'appui : Ivanka Trump est au cœur d'une campagne destinée aux femmes — aux mères pour être plus exact, comme l'explique Slate. Et le spot qui devait réconcilier la gent féminine avec le candidat commence en faisant le parfait inverse, puisqu'on y entend Ivanka déclarer :

"Le plus important des jobs pour une femme est d'être maman."

Ouch. Outre le fait qu'elle met de côté les femmes qui ne veulent pas, ou ne peuvent pas, avoir d'enfant, ce slogan marque surtout la différence entre les républicains et les démocrates. Tout le segment de 30 secondes tourne autour du programme de Trump sur la question des congés maternités (là où Clinton évoque des "congés familiaux").

Comme l'explique le New York Magazinetoujours cité par Slate, ces congés en question privilégieront — sans surprise — les ménages les plus aisés car ils s'appuieront sur tout un ensemble de déductions fiscales. Côté Clinton, on parle de 12 semaines de congés familiaux payés. On en est là donc.

À voir aussi sur konbini :