(©nikzane/Flickr)

Le plus grand sanctuaire marin du monde vient de voir le jour dans les Îles Cook

Le Parlement des Îles Cook a voté jeudi 13 juillet 2017 la sanctuarisation d’une zone marine de 1,9 million de kilomètres carrés, soit la plus vaste ère marine protégée à ce jour dans le monde.

(©nikzane/Flickr)

(© nikzane/Flickr)

Les Îles Cook sont un État sous forme d’archipel, étendu et isolé du Pacifique, situé au large de l’Australie et non loin de la Polynésie française. Un territoire vaste de 15 îles couvrant une surface totale cumulée de seulement 236 kilomètres carrés. Son Parlement a voté le 13 juillet dernier une législation donnant naissance à "Marae Moana", une zone protégée de 1,9 million de kilomètres carrés, l’équivalent de la superficie du territoire du Mexique.

Publicité

Dans ce sanctuaire, une zone de 320 000 kilomètres carrés est totalement interdite à la pêche. Elle reste cependant autorisée ainsi que les activités minières dans le reste de la zone, à condition d’employer des méthodes durables. Une décision "historique" pour le militant écologiste Kevin Iro (et ancien international de rugby), qui avait été le premier à proposer la création de cette zone il y a plus de cinq ans.

Faire des îles Cook la destination touristique la plus verte du monde

Fortes de leur cadre paradisiaque, les Îles Cook se voient bien en modèle de destination touristique verte et durable. Pour le Premier ministre Henry Puna, ce sanctuaire doit montrer la voie au monde entier en termes de gestion des océans. "Nous avons eu ensemble la vision consistant à faire de notre petit pays la destination touristique la plus verte au monde", a-t-il déclaré au Parlement, rapporte le journal local Cook Islands News.

"Non seulement, nous reconnaissons que nous tirons profit de l’océan en termes de pêche, de tourisme et de richesse des fonds marins, mais il nous apporte aussi un air pur, de l’eau propre et de la nourriture", a-t-il ajouté, tendant à afficher sa volonté de préserver un patrimoine naturel et biologique unique.

Publicité

Non loin de "Marae Moana", à Hawaï, se situe l’autre plus grande réserve marine mondiale de Papahānaumokuākea. Sur ce territoire d’1,51 million de kilomètres carrés créé par George Bush et agrandi par Barack Obama en août dernier, la pêche commerciale ainsi que toute activité d’extraction de ressources sont interdites, seule la pêche traditionnelle et récréative est autorisée.

Par Jeanne Pouget, publié le 18/07/2017

Pour vous :