AccueilÉDITO

L'improbable vidéo de Philippe Poutou sur sa course aux 500 signatures

Publié le

par Cyrielle Bedu

Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste a du mal à réunir 500 signatures pour pouvoir se présenter à l'élection présidentielle. Afin de convaincre les élus de le parrainer, il a publié une vidéo assez surréaliste.

Publiée le 29 janvier, "Parrainages pour la candidature Poutou : du rêve à la réalité" est une vidéo de 6 minutes trouvée par France Info qui montre comment le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et son équipe galèrent pour réunir les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle.

On y retrouve Philippe Poutou au commissariat, interrogé vertement par un policier sur ses activités de syndicaliste et de candidat anticapitaliste à l'élection présidentielle. Visiblement désespéré par l'entre-soi de nombres d'élus dans la délivrance des parrainages, le candidat du NPA finit par confesser avoir eu recours à des méthodes plutôt violentes pour obtenir des signatures… avant de se réveiller. Tout cela n'était qu'un rêve.

Avec cette vidéo de fiction, pleine d'humour et d'autodérision, Philippe Poutou cherche à sensibiliser le public et les élus à une difficulté bien réelle : pour les candidats des "petits" partis, la quête des fameuses signatures représente bien souvent un véritable parcours du combattant. Le candidat du NPA ne dispose aujourd'hui que de la moitié des 500 parrainages nécessaires, et ce, alors que la date limite pour le dépôt des signatures au Conseil constitutionnel est fixée au 17 mars prochain.

Philippe Poutou n'est d'ailleurs pas le seul candidat à qui il manque des parrainages. Rama Yade, l'ancienne secrétaire d'État chargée des Droits de l'homme de Nicolas Sarkozy, ainsi que Michèle Alliot-Marie, ancienne ministre des Affaires étrangères du gouvernement Fillon III, ne disposeraient pas non plus de suffisamment de parrainages à ce jour.

À voir aussi sur konbini :