Par Constance Bloch

Une campagne de lingerie Victoria Secret fait polémique sur le web. En cause, le slogan "The Perfect Body" accolé à des mannequins filiformes.

o-PERFECT-BODY-facebook (1)

Une affiche de la campagne polémique dans Londres

Les mannequins Victoria Secret sont réputés pour être choisis avec le plus grand soin. C'est simple, pour rentrer dans les "anges" et faire partie de ces mythiques défilés, il faut avoir un pedigree – et des mensurations – de super modèle hors du commun. Si l'on est donc habitué à voir s'étaler sur les publicités de la marque de lingerie les corps de ces naïades, la dernière campagne au slogan évocateur a déclenché une vive polémique sur le web.

Car voilà, en septembre, Victoria Secret a lancé sa nouvelle campagne monde pour sa ligne de sous-vêtements "body", avec pour slogan "The Perfect Body" (Le corps parfait). Ce qui dérange, c'est que sur les affiches publicitaires on découvre dix mannequins filiformes, directement associés à cette catch phrase. Des modèles qui, bien sur, représentent tous les stéréotypes de beautés véhiculés par la société.

Bad buzz sur Internet

Une campagne à laquelle les internautes n'ont pas tardé à réagir, en pointant du doigt le danger d'un tel slogan associé à ce type de beauté. Car si la perfection se trouve dans des mannequins aux mensurations d'exception – et souvent photoshopés – cela signifie que le reste de la gent féminine est donc "imparfait".

Trois étudiantes britanniques indignées par les affiches qu'elles croisaient dans Londres ont même décidé de lancer une pétition sur le site Change.org pour obliger la marque à s'excuser de ce qu'elles considèrent être du "body shaming" :

Aujourd’hui, les femmes sont bombardées par des publicités leur donnant un sentiment d’insécurité par rapport à leur corps. Cela, dans le but qu’elles dépensent plus d’argent dans des produits censés les rendre plus belles et donc plus heureuses. Les publicités de Victoria’s Secret pour sa nouvelle ligne de soutiens gorges utilisent cette stratégie et diffusent un message préjudiciable en utilisant les mots "Le corps parfait" pour des mannequins très élancés.

Une marque comme Victoria’s Secret est très populaire en Amérique et au Royaume-Uni. De plus, elle vise les jeunes femmes. Ces publicités heurtent l’estime de soi de beaucoup d’entre elles. Je voudrais que la maison s’excuse et qu’elle prenne la responsabilité de dire qu’elle a utilisé les mauvais mots pour sa campagne. Je voudrais qu’elle modifie la formulation et qu’elle promette de ne plus utiliser ce genre de langage à l’avenir.

Dans la foulée, le hastag #iamperfect a été lancé sur Twitter, déclenchant une série de tweets vindicatifs.