Docu : approfondissez votre connaissance du pénis avec le "dickumentary"

Quel animal a un pénis de 43cm ? Pourquoi dit-on "phallus" ? Trouvez les réponses aux questions auxquelles vos parents n'ont jamais voulu répondre dans ce "dickumentary".

Saviez-vous que le détenteur du plus gros pénis du règne animal est l'érismature ornée, un canard d'argentine, grâce à son organe de 43 centimètres ? Saviez-vous que les hommes de Bénarès en Inde se cassent et étirent leurs pénis ? Il y a tant de bizarreries à propos des phallus qu'il est impossible de tout, tout, tout savoir – contrairement aux promesses mensongères de ce diable de Pierre Perret.

Heureusement pour nous, un nouveau documentaire intitulé Dickumentary (contraction des mots dick, littéralement "bite", et documentary) nous en apprend plus et nous submerge de fun-facts bien phalliques. The Dickumentary : A Short History of The Penis (en français La petite histoire du pénis) vous plongera dans un monde d'anecdotes que, malheureusement, vous ne pourrez probablement pas partager à table chez mamie dimanche prochain.

Publicité

Two men 'surfing' a penis. We don't know why. (Photo:  Imgur)

Deux hommes surfant sur un pénis doré (Photo : Imgur)

Le réalisateur Sofian Khan s'est intéressé de près à la biologie et à l'évolution du pénis, et il admet volontiers avoir beaucoup appris durant la réalisation de ce film. Il est allé à la rencontre de plus de cinquante experts provenant de quatorze pays différents afin de mieux comprendre le pourquoi du comment du pénis, de son intérêt religieux et culturel à... l'importance d'appartenir au club des détenteurs de phallus (enfin d'être un mec, quoi).

The Atlantic vient de publier une vidéo extraite du documentaire dans laquelle vous pouvez apprendre pourquoi les mammifères sont dotés d'un tel organe, mais aussi sur l'évolution des punaises de lit qui sont dotées de "pénis-poignards" qui percent l'exosquelette de la femelle. Vous serez également ravi d'apprendre que les bernacles, ces palmypèdes migrateurs, ont des pénis qui font neuf fois leur propre taille – pénis qu'ils perdent lors de leur mue annuelle.

Publicité

Un dénominateur commun : l'érection

Vous saviez déjà que les pénis sont de toutes les couleurs et de toutes les formes, en spirale, petits, gros, avec un coude, (Pierre Perret, on y revient)... Or, la seule chose qui les réunit est l'érection. Au fond, il est touchant de réaliser à quel point le royaume animal, humains compris, est uni dans le coït.

Lors de la réalisation du film, Khan a découvert que les Grecs Anciens préféraient les pénis plus petits car ils les trouvaient plus plaisants esthétiquement parlant. Le documentariste déclarait lors d'une interview au NY Post :

Publicité

 Les Grecs Anciens préféraient les pénis plus petits pour des raisons d'ordre esthétique, mais aussi car ils pensaient que la semence parcourait une distance plus courte afin d'atteindre l'appareil reproducteur féminin. Ils en avaient déduit que la progéniture serait supérieure. Un tel moment de découverte remet en question toutes les hypothèses.

Si vous voulez en apprendre plus sur les pénis en tous genres, le dickumentary est disponible sur iTunes.

Publicité

Par Lydia Morrish, publié le 06/07/2015

Copié

Pour vous :