Les Pays-Bas vont construire le premier bâtiment européen imprimé en 3D

Une chaîne d'hôtels néerlandaise a annoncé la construction, à l'été 2017, d'un espace de conférence entièrement imprimé en 3D. Une première en Europe.

aaeaaqaaaaaaaalvaaaajdy2odnjywjkltlhnzutndu5zs1iyzyyltk2ytjhmwy1ntc3yq

Le début d'une nouvelle ère pour l'architecture ? La chaîne hôtelière néerlandaise De Slaapfabriek a annoncé, le 22 septembre dernier, son intention de bâtir le premier édifice européen entièrement imprimé en 3D. L'espace de conférence, rapporte le site PSFK, sera constitué d'une unique pièce dessinée de telle manière à refléter parfaitement l'acoustique, dans l'idée de générer "un environnement influencé par les humeurs" (sans qu'on sache trop ce que ça signifie). Selon Arvid et Marjo Prigge, à l'origine du projet, l'édifice devrait être érigé en... dix jours.

Publicité

Mieux, le bâtiment possédera une empreinte carbone neutre, puisqu'il sera bâti à partir de déchets de chantier. Cette salle de conférence, prévue pour juillet 2017, servira de répétition générale avant le grand projet de l'entreprise : construire, ou plutôt imprimer, un hôtel entier. Une première en Europe... mais pas dans le monde. Entre fin 2014 et début 2015, une entreprise chinoise a imprimé (oui, il va falloir vous y faire) pas moins d'une dizaine de maisons individuelles et un immeuble de bureaux de cinq étages en utilisant la même matière première que le projet de De Slaapfabriek et la plus grande imprimante 3D de la planète. L'année suivante, en mai 2016, Dubaï annonçait à son tour l'impression du "premier immeuble imprimé en 3D au monde" (sic), un espace de bureaux de 250 mètres carrés tout aussi neutre en empreinte carbone. Oui, petit à petit, l'impression 3D poursuit tranquillement sa révolution urbaine.

Par Thibault Prévost, publié le 21/10/2016

Copié

Pour vous :