AccueilÉDITO

Parkour : un jeune Britannique victime d'un accident mortel dans le métro parisien

Publié le

par Théo Mercadier

Adepte du parkour, Nye Newman, 20 ans, s'est éteint le soir de la Saint-Sylvestre dans des circonstances encore troubles.

Nye Newman, 20 ans, consacrait ses voyages à la pratique du parkour. (© Facebook Brewman Parkour)

Beaucoup s'étaient extasiés, mi-apeurés mi-fascinés, devant la vidéo de Brewman, cette team de "parkour" (un sport urbain extrême popularisé par le film Yamakasi) surfant en toute inconscience sur une rame du métro parisien. "Stupide", "incroyable", "Faites-en d'autres", pouvait-on lire dans les commentaires de la vidéo. Ils en ont fait d'autres, et l'un d'eux en est mort ce 31 décembre 2016.

Selon la RATP, "à 23 h 20, le conducteur de la rame à quai à Daumesnil [a été] interpellé par un jeune lui indiquant qu’une des personnes de son groupe [était] blessée à la tête et [avait] besoin de secours". Cette personne, c'est Nye Newman, 20 ans, membre de la team Brewman.

Contactée par 20 Minutes, les services du réseau ferroviaire ont ajouté quelques précisions : "Les premiers éléments fournis par des témoins à la RATP, et que l’enquête devra éclaircir, indiquent que la victime se trouvait entre deux voitures de la rame pour une raison inconnue." Une source policière a ajouté que le jeune homme "tentait de monter sur le train lorsqu'il est tombé", rapporte le Huffington Post. Souffrant d'un traumatisme crânien, le jeune Britannique a été pris en charge par le Samu et les pompiers puis conduit à l'hôpital, mais il n'a pas survécu.

"Il n'était pas en train de rider le train, comme beaucoup de vous pourraient de croire", a de son côté communiqué sa team sur Facebook, dans un texte vibrant d'émotion. "Il aura vécu en vingt ans des choses  que certains ne vivront jamais au cours de leur vie", écrivent ses amis. Les photos qui accompagnent le texte montrent Nye aux quatre coins du monde, à Shanghai, à Londres, perché sur des gratte-ciel ou sur des statues de bouddha. Une vie de voyages qui aura malheureusement eu une destination tragique.

À voir aussi sur konbini :