AccueilÉDITO

Les essentiels Web de Caroline de Maigret, emblématique Parisienne et ambassadrice Chanel

Publié le

par Dora Moutot

Associée à la maison Chanel, la "reine des Parisiennes" lance CdM Diary, une plateforme en ligne dédiée au lifestyle.

Quand les étrangers pensent au "je ne sais quoi" ( à dire avec un accent américain) de la Parisienne, plusieurs visages iconiques leur viennent rapidement à l'esprit. Parmi ces visages, la discrète Charlotte Gainsbourg, la jeune socialite Jeanne Damas et l’élégante et rock Caroline de Maigret.

Mais au jeu du "qui est la plus parisienne ?", Caroline semble cette année être être passée devant les autres (cheh !), car depuis juin 2016 elle est devenue porte-parole et ambassadrice de la maison Chanel, l’une des plus anciennes et plus puissantes maisons de couture françaises.


Chanel s’offre ainsi la plus cool des Parisiennes. À la fois cultivée, rock'n'roll (elle a monté un label avec son mec, le guitariste Yarol Poupaud), maman d’un petit garçon, Caroline de Maigret a ce style "effortless" et chic, un combo si rageant, si dur à imiter, que beaucoup de filles du monde entier lui envient.

© Chanel

On a l’impression que cette fille pourrait se saper avec un sac poubelle et un sac Chanel, tout le monde applaudirait, la presse internationale l’acclamerait. Son secret ? Au-delà de son style, c’est sans doute son attitude qui fait la différence.

Caroline est une meuf qui décide de sa destinée. Elle a commencé comme mannequin, son physique androgyne s’y prête bien ( dès 1998, elle défile pour Chanel), mais on sent qu’elle "n’est pas que ça", et c'est d'ailleurs ce côté femme érudite et inspirée que Chanel apprécie aussi.


Dans le fond, sa collaboration avec Chanel, elle l’a gagnée, car, très maligne, elle s’est elle-même couronnée “reine des Parisiennes” en publiant avec deux copines (Anne Berest et Audrey Diwan) un livre qui a cartonné dans le monde entier : How to Be Parisian, Wherever You Are. Dans ce livre, elle explique avec humour et un sens certain de la dérision, ce qu’il faut faire pour être cette fille-là.


Chanel, qui a tout l’air de vouloir se diriger vers une éditorialisation de sa marque (le magazine i-D et la maison de haute couture ont récemment lancé en collaboration le site de contenus The Fifth Sense), n’a pas pu résister et a proposé à Caroline de lancer sa propre plateforme dédiée au lifestyle : CdM Diary. Caroline, qui n’avait jusqu’à présent qu’un Instagram, se lance en quelque sorte dans le blogging !

"Sur Instagram, je n’ai pas l’espace pour aller plus loin, alors c’était l’occasion", dit-elle. Le site est actuellement composé de six rubriques qui évolueront librement au fil du temps et des envies de sa rédactrice en chef.  Elle y proposera ses coups de cœur culturels, ses bonnes adresses, des interviews musique, des photos de backstage, des "dressing talks" et ses "n° 1", c'est à dire ses pièces "essentielles", comme on aime dire dans le monde de la mode (can’t live without you, ken leeeee).

Ah, les essentiels... D’ailleurs, le lancement de CdM Diary s’accompagne d’un événement on l'on retrouvera les essentiels de Caroline – la veste, la robe noire, la maille, le pantalon, la blouse – qui aura lieu dans la boutique Chanel du 51 avenue Montaigne, avant de s’exporter dans de nombreuses villes dans le monde.

De notre côté, on a demandé à Caroline de Maigret les essentiels de son quotidien sur le Web, les essentiels de son historique Web, quoi. On connaît bien son apparence, alors on a voulu savoir de quoi son ordi la nourrit.

Les essentiels Web de Caroline de Maigret

"J'y trouve des cours, des livres de philo, des films… "

"C'est génial, tu peux faire ta sélection par pays et par époque."

" J'aime bien regarder des conférences."

" J'adore les mèmes, ça me fait mourir de rire, j'en partage parfois sur mon propre Instagram. Mon mec trouve que c'est pitoyable."

À voir aussi sur konbini :