AccueilÉDITO

Bientôt un paquet de clopes à 10 euros ?

Publié le

par Théo Chapuis

Selon Marisol Touraine, ministre de la Santé, le prix du paquet de cigarettes ne passera pas la barre des 10 euros durant le quinquennat de François Hollande. 

(© Greg Jordan/Commons)

Le paquet de cigarettes à 10 euros, voilà une idée qui démange les associations antitabac. Or le fameux "seuil psychologique" à deux chiffres réclamé par la députée PS et ex-ministre Michèle Delaunay, ça n'est pas pour demain.

Au micro de Sud Radio, ce 26 avril au matin, Marisol Touraine a patiemment renouvelé sa position favorable envers une telle mesure... tout en affirmant que cela n'arrivera pas sous le quinquennat Hollande : "On ne passe pas d'un paquet de 7 euros à un paquet à 10 euros en quelques mois", justifie la ministre de la Santé malgré la contradiction.

Le 21 février, dans Le Grand Jury de RTL, elle martelait déjà l'idée d'une augmentation "forte et significative du prix du tabac avant la fin du quinquennat". De quoi donner l'impulsion d'un sondage Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) début mars, dont les résultats montrent qu'une majorité de Français approuvent l'augmentation : 54 % d'entre eux seraient favorables au paquet à 10 euros.

Paquet neutre ou augmentation, pas les deux

Alors que le paquet de cigarettes neutre commencera à inonder les buralistes à partir du 20 mai en France, la ministre de la Santé s'est livrée à un exercice d'équilibriste : "La question du tabac doit être posée. Je souhaite que nous allions au paquet à 10 euros [...] Ce sont des décisions qui sont du ressort du gouvernement", élude-t-elle – comme si elle n'en faisait pas partie elle-même.

Elle rappelle surtout ici que la question du paquet de tabac avait déjà été tranchée à l'été 2015 par d'autres membres de l'exécutif : Christian Eckert et Michel Sapin, respectivement au Budget et aux Finances. Ce dernier déclarait alors que "le gouvernement ne prévo[yait] pas une augmentation des taxes sur le tabac" au 1er janvier 2016. La question semble donc essentiellement liée au facteur économique – et renvoie une nouvelle augmentation à l'horizon 2017, au moins.

16 millions de fumeurs en France

Quelques chiffres ? D'après Tabac Info Service, la France compte 16 millions de fumeurs. Entre 2012 et 2014, la proportion de fumeurs aurait augmenté de 4 %. En 2014, la France était le quatrième pays de l'UE à compter autant d'accros au tabac derrière la Grèce, la Bulgarie et la Hongrie. Dans le monde,on en compterait 1,6 milliard. Pour finir, au XXe siècle, on estime que le tabac est responsable de la mort de 100 millions de personnes.

À voir aussi sur konbini :