L'ours le plus triste du monde pourrait rejoindre un parc naturel

L'ours polaire Pizza, considéré comme le plus triste du monde, pourrait quitter le centre commercial où il est enfermé en Chine pour rejoindre un refuge de quatre hectares au Royaume-Uni. 

Publicité

 

Publicité

Vous avez été nombreux à vous insurger contre la captivité de Pizza, cet ours blanc devenu la triste attraction du centre commercial Grandview dans la ville de Canton, au sud-est de la Chine. L'animal croupissant sur une fausse banquise, dans un enclos de verre insalubre et sans lumière naturelle, semblait ne pas avoir d'autre issue que d'être assailli de flashs toute la journée pour permettre aux visiteurs de repartir avec un selfie-souvenir.

Des images tristes et scandaleuses qui ont mobilisé les internautes : plus d'un demi-million de personnes ont à ce jour signé la pétition lancée par l'association Animals Asia demandant la libération de Pizza.

Un avenir plus radieux ?

Alors que le sort de l'ours polaire a trouvé un écho dans le monde entier, le refuge Yorkshire Wildlife Park, situé au Royaume-Uni, a proposé de recueillir l'animal. Là-bas, quatre hectares de terrain et des camarades de jeu l'attendent, ainsi que deux lacs pour se baigner, dont l'un de huit mètres de profondeur comme il en existe dans son environnement naturel.

Publicité

Un avenir plus radieux semble donc possible pour Pizza, bien que le centre commercial Grandview n'ait pas encore répondu à l'offre. Difficile de savoir si les responsables de l'établissement accepteront de se séparer de l'animal qui, malgré le scandale engendré, continue d'attirer les foules. Néanmoins, Animals Asia veut rester optimiste :

"La bonne nouvelle pour l'instant, c'est que Grandview a l'opportunité de corriger son erreur. Grâce à cette offre incroyable de la part du parc Yorkshire Wildlife, il pourrait y avoir une fin heureuse et la mauvaise presse dont [le centre commercial] pâtit pourrait se transformer en une histoire positive. Pour leur avoir parlé, je sais qu'ils ont conscience d'avoir fait une erreur", explique Dave Neale, le directeur de l'ONG dans un communiqué. 

Par ailleurs, Pizza n'est pas le seul animal exposé dans ce centre commercial, qui détient également des bélugas, des morses, un loup, des renards arctiques ainsi qu'un aquarium.

Publicité

Par Jeanne Pouget, publié le 23/09/2016

Copié

Pour vous :