Oui, la Manif pour Tous est homophobe

La condamnation d'une militante anti-homophobie a remis sur la table la question de l'homophobie de la Manif. Nous, on a notre avis. 

tumblr_mmc3msdrep1s38lbvo1_1280_720

N'y allons pas par quatre chemins : la Manif pour Tous est un gros vivier de gros homophobes bien moyenâgeux. Voilà, c'est dit. Allez flâner entre ses rangs serrés, frottez-vous à la chaleur du velours côtelé et des soutanes, tendez l'oreille un instant et humez le doux parfum réac qui émane de cette foule en délire. Vous constaterez très vite qu'elle est partout, l'homophobie. Dans la bouche des vieux, dans la bouche des jeunes... enfin surtout des vieux.

Publicité

Pour commencer, ce petit bijou d'obscurantisme : "Ils sont malades de la tête, ils ont besoin de toucher, de faire du mal à un petit enfant. C'est tout. Ces gens-là doivent être enfermés à per-pé-tui-té !" Mais oui madame, je me demande vraiment comment on a fait pour ne pas y penser plus tôt ! En taule les pédés pédophiles ! Que la justice fasse son travail !

Stop.

Publicité

Il semblerait que la justice se soit décidée à le faire, son travail, mais en le faisant, elle s'est juste un tout petit peu trompée de cible. Le 2 novembre, l'ex-présidente de l'association Act Up, Laura Pora (qu'on salue), a été condamnée à verser 800 euros de dommages et intérêts à la Manif pour Tous.

Pourquoi ? Pour avoir, en 2013, placardé sur la façade de la fondation Jérôme-Lejeune (affiliée à la Manif) des affiches représentant le logo du mouvement, barré d'un gros bandeau : "HOMOPHOBES." La prochaine fois Laura, appelle-moi et on ira recouvrir joyeusement tous les murs du 16e ensemble.

Dans un communiqué de presse publié sur leur site, les organisateurs de la Manif font péter le Champagne :

Publicité

"La démocratie sort gagnante de cette affaire ! [...] La justice condamne ceux qui traitent La Manif pour Tous et ses sympathisants d’homophobes."

Bande d'homophobes. Oups.

Pistes pour dépôt de plainte

On tenait à rappeler innocemment que depuis 2004, l'expression publique de propos ouvertement homophobes est punie par la loi (amendement de la loi de 2002 sur la modernisation sociale). Si d'aventure quelqu'un d'un peu calé en droit lit ces lignes et qu'il n'a pas peur de se foutre dans un merdier sans nom, voici quelques pistes à creuser.

Publicité

Ces affiches, d'un goût remarquable et aux messages somme toute assez flous :

Et en vrac, ce petit florilège de dérapages sans lesquels la Manif pour Tous ne serait pas la Manif pour Tous :

"L'État n'a pas à participer à la normalisation de l'homosexualité" ; "Je ne blâme pas mais ça n'est pas naturel" ; "Dans la Bible il est dit que c'est une abomination" ; "C'est inesthétique, deux hommes ensemble ou deux femmes ensemble. Et puis on va avoir des détournements de mineurs" ; "C'est une déviance" ; "C'est comme une maladie qui se propage" ; "C'est la porte ouverte à la légalisation de l'inceste" ; "C'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi, même avec des hommes et des animaux" ; "Quand l'un des deux messieurs partira au travail, l'autre pourra abuser sexuellement l'enfant à la maison" ; "L'homosexualité, c'est une déviation de sa nature propre" ; "Ça fait partie du mal parce que ça ne va pas dans le sens de l'amour qui a été donné par Dieu".

Oui, la Manif pour Tous est homophobe. Et pas qu'un peu.

Par Théo Mercadier, publié le 04/11/2016

Pour vous :