AccueilÉDITO

Immobile face au massacre d'Alep, l'ONU fait son Mannequin challenge...

Publié le

par Rachid Majdoub

Pour remercier leurs 30 000 abonnés sur Facebook, les employés de la mission française à l'ONU y sont allés de leur Mannequin challenge... immobiles, face au massacre en cours à Alep, en Syrie. 

Il s'agit d'une vidéo toute bête. Bien bête, même, que ce heureux et silencieux Mannequin challenge posté sur Twitter par les employés de la mission française à l'ONU, histoire de remercier leurs 30 000 abonnés Facebook. Pendant ce temps, l'Histoire s'écrit depuis Alep, en encre de sang sous leurs yeux et leurs corps... immobiles.

Ou comment un "fail", comme l'ont qualifié certains internautes, incarne symboliquement l'immobilisme des Nations unies face à l'une des pires tragédies de notre siècle.

Une vidéo "déplacée"

30 000 followers face à 300 000 morts. Depuis le début de la guerre en Syrie, 300 000 personnes ont perdu la vie. Des civils, dont des femmes et des enfants, sont pris au piège du massacre qui se déroule actuellement à Alep, assassinés par l'armée syrienne, publiquement ou à leur domicile. Au moins 82 civils ont été tués dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 décembre par les forces de Damas, selon l’ONU.

Cette horreur, qui continue aujourd’hui, a été commise au terme d’une offensive de près de quatre semaines menée par l’armée de Bachar Al-Assad, qui est sur le point de reprendre, avec l'aide des bombardements russes, les dernières zones de la ville tenues par les insurgés. Depuis le 15 novembre, 415 civils ont péri sous les bombardements de l’armée syrienne. En retour, les tirs de roquettes des rebelles ont tué au moins 130 civils dans la partie Ouest d’Alep, la zone tenue par les forces loyales au régime. On vous donne plus de détails ici.

C'est dans ce contexte que la vidéo de l'ONU est jugée "déplacée" par les internautes. Tournée alors qu'un bain de sang inondait les rues d'Alep, elle a été beaucoup plus partagée ces dernières heures.

L'ONU se réunit aujourd'hui

Au-delà de leur fonction occupée à l'ONU, la pierre n'est pas à jeter contre nos représentants français. Résolutions au Conseil de Sécurité et à l'Assemblée Générale malgré le veto incessant de la Russie et de la Chine : rappelons tout de même que la France ne reste pas sans s'exprimer pour mettre en garde la communauté internationale sur l'urgence que représente la situation en Syrie. Elle a demandé une "réunion immédiate" face à "la pire tragédie humanitaire du XXIe siècle", selon les mots de l'ambassadeur français François Delattre.

Le message a été entendu : une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU se tient aujourd'hui à 18 heures (12 heures, heure locale) à New York. La communauté internationale s'inquiète du sort réservé aux habitants d'Alep... mais il est trop tard pour se réveiller.

À lire -> Comment aider, à notre niveau, les habitants d’Alep ?

À voir aussi sur konbini :