AccueilÉDITO

Vidéo : Every Last Child, dans la peau d'un travailleur humanitaire

Publié le

par Thibault Prévost

Every Last Child, une vidéo d'une minute publiée par l'ONG Save The Children, filme le quotidien d'un travailleur humanitaire en caméra subjective. Efficace.

Jordanie. Bangladesh. Kenya. Sierra Leone. Les décors s'escamotent, l'histoire se répète. Des enfants en bas âge transformés en main-d'œuvre  docile et efficace, soudainement téléportés dans un école par les mains d'un travailleur humanitaire. Avec Every Last Child, l'ONG britannique Save The Children, qui lutte pour les droits des enfants dans le monde entier, utilise la vue à la première personne pour nous projeter dans les yeux d'un de leurs volontaires pendant 60 secondes intenses, et réduire la distance qui nous sépare de ces images dramatiques.

En parallèle à la vidéo, l'ONG publie un rapport qui résume en chiffres et en mot la situation des droits de l'enfant dans le monde. Depuis 1990, le nombre d'enfants décédés avant leur cinquième anniversaire a été divisé par deux ; depuis 2000, le nombre d'enfants déscolarisés en primaire a diminué de 42 %. Enfin, sur la même période, le nombre d'enfants présentant un retard de croissance dû à la malnutrition a diminué d'un tiers. Voilà pour les bonnes nouvelles.

Dans la liste des 17 objectifs de développements durable, l'ambitieux plan adopté par les Nations unies, figurent l'éradication de la pauvreté et de la faim. Mais chaque jour de l'année, 16 000 enfants de moins de 5 ans meurent, et 66 millions d'élèves d'école primaire souffrent encore de la faim à travers le monde.

À voir aussi sur konbini :