AccueilÉDITO

On en sait plus sur l'homme qui a giflé Manuel Valls

Publié le

par Cyrielle Bedu

Le profil Facebook de Nolan L. confirme les affinités politiques extrémistes du jeune homme.

© Francois Pauletto/Corbis Images/Getty Images

Hier, en marge d'un déplacement à Lamballe, en Bretagne, Manuel Valls a été giflé par un jeune homme de 18 ans. L'adolescent, qui est actuellement toujours en garde à vue pour "violences sur une personne chargée d'une mission de service public" (Manuel Valls est redevenu député de l'Essonne après avoir quitté Matignon), a été qualifié par le candidat à la primaire de la gauche de "militant identitaire de l'extrême droite bretonne, qui s'affiche avec Dieudonné et Soral". Et le profil Facebook du garçon semble de plus en plus confirmer les déclaration de l'ancien Premier ministre.

En guise de photo de profil, on trouve une photographie de Nolan L. faisant le geste à connotation antisémite de la "quenelle". le jeune homme affiche aussi en image de couverture le drapeau de la Bretagne accompagné du slogan Bevet Breizh dizalc’h”(“Vive la Bretagne non occupée”, en breton). Les mentions "J'aime" de sa page sont encore plus informatives. En consultant celles-ci, on constate que le jeune homme porte en effet un certain intérêt au discours d'Alain Soral et de l'humoriste Dieudonné.

Manuel Valls a décidé de porter plainte contre Nolan L., qui risque une peine de trois ans d'emprisonnement et une amende de 45 000 euros. L'ex-Premier ministre ne compte "pas laisser passer cet acte de violence" : "Si vous ne portez pas plainte, vous donnez l’impression que c’est possible. Il n’y a pas de violence possible en démocratie, c’est inacceptable."

© Facebook

À voir aussi sur konbini :