AccueilÉDITO

Bouton "J'aime pas" : les émotions Facebook vont bientôt débarquer

Publié le

par Konbini

Mark Zuckerberg s'apprêterait-il à satisfaire ses utilisateurs en lançant le très réclamé bouton "J'aime pas" ? Non. Mais de nouvelles options ne devraient pas tarder à faire leur apparition sur le réseau social le plus utilisé du monde.

Meet the new Reactions.

Posted by Mark Zuckerberg on jeudi 8 octobre 2015

L'année dernière, Facebook avait révélé travailler sur de nouvelles options du bouton "J'aime", pour exprimer différents sentiments tels que l'amour, le rire, l'étonnement, la tristesse et la colère. Après quelques essais en 2015, Facebook a décidé de lancer cette mise à jour aux États-Unis, "dans les semaines à venir", d'après les propos d'un porte-parole de l'entreprise, rapportés par Bloomberg Business.

Ces nouvelles fonctionnalités seront, à première vue, peu visibles sur Facebook. Sur l'application mobile, il faudra exercer une pression plus longue sur les boutons like pour voir apparaître ces options inédites, que Facebook a choisi de nommer "Reactions" et qui prendront la forme de cinq petits emojis animés.

Today we’re launching a pilot test of Reactions — a more expressive Like button. As you can see, it’s not a “dislike” button, though we hope it addresses the spirit of this request more broadly. We studied which comments and reactions are most commonly and universally expressed across Facebook, then worked to design an experience around them that was elegant and fun. Starting today Ireland and Spain can start loving, wow-ing, or expressing sympathy to posts on Facebook by hovering or long-pressing the Like button wherever they see it. We’ll use the feedback from this to improve the feature and hope to roll it out to everyone soon.

Posted by Chris Cox on jeudi 8 octobre 2015

À l'époque, Chris Cox, chef Product Officer chez Facebook, avait affirmé :

Les gens viennent sur Facebook pour partager toutes sortes de choses – que ce soit des actualités joyeuses, tristes, drôles ou suscitant la réflexion. Beaucoup de personnes nous ont fait part de leur souhait d’avoir de nouveaux moyens d’exprimer leur soutien, leur compassion ou leur allégresse pour réagir aux publications qu’ils voient sur Facebook.

À voir aussi sur konbini :