Avec son album To Pimp a Butterfly, Kendrick Lamar est devenu l’une des figures de la cause noire, au même titre que d’autres artistes comme Beyoncé ou Vic Mensa. (© Capture d’écran YouTube)

featuredImage

Docu : "Noire Amérique", la websérie qui décrypte le mouvement Black Lives Matter

Diffusée sur Arte, "Noire Amérique" offre une grille de lecture essentielle pour mieux comprendre l'émergence et les enjeux du mouvement anti-raciste.

Avec son album To Pimp a Butterfly, Kendrick Lamar est devenu l'une des figures de la cause noire, au même titre que d'autres artistes comme Beyoncé ou Vic Mensa. (© Capture d'écran YouTube)

Avec son album To Pimp a Butterfly, Kendrick Lamar est devenu l'une des figures de la cause noire, au même titre que d'autres artistes comme Beyoncé ou Vic Mensa. (© Capture d'écran YouTube)

Selon l'organisation Malcolm X Grassroots Movement, un Noir est tué toutes les 28 heures par un policier aux États-Unis. Une donnée aussi effarante qu'effrayante qui nous rappelle que le racisme, loin d'avoir été vaincu par l'élection de Barack Obama en 2008, continue de fracturer le pays de l'oncle Sam. Face à cette société rongée par les inégalités raciales, les Afro-Américains ont décidé de reprendre le flambeau du Black Power des années 1960 et 1970, qu'ils ont ravivé à la lueur du mouvement "Black Lives Matter", une expression inventée par l'activiste et journaliste Alicia Garza en 2013.

Aujourd'hui, la réaffirmation de la cause noire, dont le slogan "Black Lives Matter" s'est fait le cri de guerre, s'est infiltrée dans toutes les strates de la société US : dans la rue, à l'occasion de manifestations dénonçant les violences meurtrières d'une police protégée par la justice ; sur Twitter ou Instagram, où le hashtag #BlackLivesMatter a été cité plus de 4 millions de fois ; mais aussi sur les terrains de football, où certains joueurs refusent de chanter l'hymne américain (écrit au XIXe siècle par l'esclavagiste Francis Scott Key) ; et sous le feu des projecteurs, comme en témoignait l'impressionnante performance de Beyoncé au Super Bowl en février dernier.

Pour mieux comprendre les enjeux du mouvement Black Lives Matter, l'auteure française Caroline Blache et l'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou se sont unis pour donner vie à "Noire Amérique". Cette websérie documentaire de 8 épisodes décrypte la façon dont la cause noire, à travers le port des cheveux naturels ou l'engagement politique d'artistes mainstream, se réaffirme petit à petit au "pays de la liberté" – et même au-delà. À découvrir d'urgence sur le site d'Arte Creative.

Épisode 1 : Les vies noires comptent

 

Découvrez les autres épisodes de "Noire Amérique" sur creative.arte.tv.

Par Naomi Clément, publié le 24/10/2016