Après la polémique, Nike sort une collection inspirée par Serena Williams

Virgil Abloh, le roi du streetwear de luxe, s’est allié à Nike, l’équipementier de Serena Williams, afin de concevoir sa tenue pour la 50e édition de l’US Open.

Vendredi 24 août, Bernard Giudicelli, président de la Fédération française du tennis (FFT), a créé la polémique. Ce dernier a affirmé dans une interview accordée à Tennis Magazine qu’il "n’acceptera[it] plus" la combinaison intégrale noire portée par Serena Williams lors du dernier tournois de Roland-Garros. La tenniswoman a par la suite précisé que sa tenue, surnommée Black Panther, avait pour but de lui éviter des caillots sanguins.

Publicité

Jean Gachassin, l’ancien président de la FFT, a déclaré au Parisien être "estomaqué et absolument pas d’accord" avec les propos de son successeur. L’équipementier de Serena Williams, Nike, à l’origine de la tenue, a quant à lui répondu dans un tweet, montrant la championne dans sa tenue, avec cette phrase : "Vous pouvez retirer son costume à un super-héros, mais vous ne pourrez jamais lui retirer ses super-pouvoirs".

Une collection inspirée des ballets de danse

Hier, lundi 27 août, la 50e édition de l’US Open, qui se déroulera jusqu’au 9 septembre prochain, s’est ouverte à New York. À l’occasion de ce tournoi, Nike décide de s’allier à l’un des designers les plus en vogue de notre époque, Virgil Abloh, afin de vêtir la championne internationale. Cette collection intitulée "Queen" se compose de deux robes pour le court (une blanche pour le jour et une noire pour le soir), d’un bomber, d’un sac ainsi que de trois paires de chaussures incluant la NikeCourt Flare 2 et les éditions limitées des Air max 97 et Blazer Mid SW, précise FashionNetwork.

Publicité

Virgil Abloh a déclaré dans un communiqué rédigé conjointement avec Nike : "En Serena, nous avons une muse qui est l’une des athlètes les plus puissantes et les plus exaltantes de notre génération." Et d’ajouter : "J’ai essayé d’incarner son esprit et j’ai voulu apporter quelque chose d’engageant et de frais au tennis", comme le rapporte France Info.

Les deux tenues se distinguent par des jupes évoquant des tutus de danse et des manches asymétriques, qui dévoilent l’épaule gauche. Enfin, les deux robes sont agrémentées de l’emblématique virgule de Nike, surmontée de la mention "Logo", tant chérie par le designer d’Off White.

Ces tenues sont disponibles depuis le 27 août au Nike Lab de Soho, à New York, au prix de 500 dollars. Le blouson, quant à lui, s’élève à 900 dollars, précise FashionNetwork. La tenniswoman qui a déjà remporté l’US Open six fois en simple, n’a pas fini de faire tourner les têtes avec son style de jeu, et désormais son style tout court.

Publicité

À lire -> Serena Williams et sa tenue : la réponse parfaite de Nike au président de la Fédération française de tennis

Par Manon Baeza, publié le 28/08/2018

Pour vous :