AccueilÉDITO

Nelson Mandela : un lieu à son nom à Paris ?

Publié le

par Sarah Barbier

Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid, est mort à l’âge de 95 ans à son domicile de Johannesburg. Une annonce faite hier soir par le président sud-africain, Jacob Zuma. Depuis, les réactions se succèdent à travers le monde, et en France notamment.

Nelson Mandela était une véritable icône de la lutte contre l'Apartheid. (Crédit image : Trevor Samson / AFP)

Nelson Mandela «s’est éteint», a déclaré Jacob Zuma hier en direct à la télévision, avant de rendre un long hommage à l’ancien président sud-africain :

L'ex-président Nelson Mandela nous a quittés [...] il est maintenant en paix. La Nation a perdu son fils le plus illustre. Il s'est éteint en paix [...]. Notre peuple perd un père  [...]. Notre cher Madiba aura des funérailles d’Etat.

Les drapeaux seront d'ailleurs mis en berne à partir de vendredi jusqu'aux funérailles afin de rendre hommage à l'ancien prix Nobel de la paix. En France, les réactions ne se sont pas faites attendre. Ainsi le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a annoncé dans un communiqué qu'il "proposera au prochain Conseil de Paris que la Ville honore la mémoire de Nelson Mandela en donnant son nom à un lieu important". Nelson Mandela, qui s'est éteint hier à l'âge de 95 ans, était pour lui une "figure d'espérance par-delà les frontières et les époques".

Son adjointe, Anne Hidalgo, avait fait part d'une proposition semblable la veille sur BFM TV, assurant que le père de la nation sud-africaine "sera honoré avant le délai de cinq ans". En effet, une délibération du 9 décembre 1938 restreint les changements de noms d'une personne qui n'est pas décédée depuis moins de cinq ans. Une règle qui est, heureusement, peu respectée.

À voir aussi sur konbini :