AccueilÉDITO

La NASA invite les internautes à choisir sa future combinaison

Publié le

par Naomi Clément

La NASA a besoin de vous. Votre mission, si vous l'acceptez, est d'élire la future combinaison des spationautes. Celle-là même qui pourrait un jour, peut-être, leur servir d'équipement pour s'envoler vers les zones inexplorées de la planète Mars.

Hier, le site de la NASA a en effet dévoilé les trois modèles de scaphandres spatiaux de sa nouvelle série Z-2. Des prototypes qui seront testés jusqu'en novembre et qui font suite à la combinaison Z-1, classée parmi les meilleures inventions de l'année 2012 par le Time Magazine.

Biomimicry, Technology et Trends in Society, les trois scaphandres spatiaux proposés par la Nasa au vote des internautes © NASA

Chacun de ces trois modèles possède une particularité bien précise. Le premier, nommé "Biomimicry", s'inspire de l'océan. Son design rappelle l'aspect luminescent des créatures évoluant dans les abysses, ainsi que la peau écailleuse des poissons et autres reptiles. La combinaison est constituée de fils électroluminescents qui courent tout le long du torse et qui s'activent dans la pénombre.

"Technology", le second modèle proposé par la NASA, rend hommage aux prouesses du passé tout en incorporant des éléments du futur, comme les fils électriques Luminex et des pièces électroluminescentes. De nouveaux éléments technologiques qui permettront par exemple la reconnaissance des différents membres de l'équipe dans la noirceur de l'espace.

Enfin, il y a "Trends in Society" ("les tendances dans la société", littéralement). Un modèle qui semble vouloir souligner le fait que, dans un futur plus ou moins proche, des combinaisons de ce type pourraient faire leur apparition dans notre quotidien. Basé sur une apparence plus "sportwear", cette combinaison tend en effet à mimer l'introduction actuelle de la technologie dans nos vêtements et autres baskets.

Tendance, technique ou océanique, à vous de choisir. Rendez-vous sur le site de la NASA pour voter.

À voir aussi sur konbini :