Vidéo : 134 ans de réchauffement climatique illustrés en 30 secondes

La Nasa a publié une vidéo alarmante sur l'augmentation des températures terrestres depuis 1880. La planète est plus que jamais dans le rouge. 

Le réchauffement climatique est une réalité. Le temps passe et les températures augmentent. Depuis 30 ans, la planète ne cesse de se réchauffer. L'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) l'a annoncé vendredi : l'année 2014 a été la plus chaude jamais enregistrée.

Preuve en est avec cette vidéo publiée par la Nasa, qui rend compte de l'évolution des températures par paliers de 4 ans depuis 1880 dans toutes les zones du globe. Pour évaluer cette progression, les relevés de 6300 stations météorologiques mondiales ont été consultés.

Publicité

Le bleu clair (1°C de moins que la moyenne) et bleu foncé (2°C de moins que la moyenne) dominent dans un premier temps. À partir de 1980, cela commence à se corser. La planète vire d'abord au jaune (1°C de plus que la moyenne) pour finir ensuite dans le rouge (2°C de plus que la moyenne). En 134 ans, la température de la Terre a en moyenne augmenté de 0,8°C.

"L’objectif est  de limiter le réchauffement à 2 degrés"

L'hémisphère nord est beaucoup plus touché mais la Terre n'échappe pas, dans sa globalité, à une hausse constante des températures depuis 30 ans. L'Antarctique et ses réserves d'eau douce sont au coeur de ce drame écologique.

Publicité

Si on n'agit pas, les conséquences seront nombreuses, comme l'explique aux Inrocks Jean Jouzel, climatologue et vice-président du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’évolution du climat) :

On peut prévoir des canicules à répétition, 7 degrés de plus que la moyenne, une élévation du niveau de la mer. Elle pourrait atteindre un mètre à la fin du siècle et se poursuivre. Des régions connaîtront des problèmes de sécheresse, d’autres plus d’inondations.

Mais le climatologue se veut tout de même rassurant :

Publicité

Depuis 40 ans, on le dit et on le répète, on ne peut pas changer. Le réchauffement climatique était déjà là il y a 20 ans mais les choses deviennent plus concrètes. Le réchauffement climatique est inéluctable. L’objectif n’est pas de garder notre climat, c’est de limiter le réchauffement à 2 degrés.

Et si on arrive à maintenir cet objectif, on a une capacité d’adaptation. Mais il y aura forcément des dégâts. (...) La glace qui fond dans les régions polaires ne se reformera pas. C’est irréversible à l’échelle de nos civilisations mais pas à l’échelle géologique.

Par , publié le 19/01/2015