Quand Nabilla s’improvise experte du bitcoin, mieux vaut faire attention

Non mais allô, quoi ? ! Vous n’avez pas encore acheté de bitcoins alors que c’est grave à la mode ? Heureusement, Nabilla est là… et nous livre son interprétation toute personnelle des cryptomonnaies.

Au sein de cette grande tendance que les observateurs ont dénommé la "bitcoinmania", la fièvre de la spéculation des particuliers est au cœur de toutes les attentions. Quand une ex-star de la téléréalité connue pour faire des étincelles explique à Madame Michu ce qu’est le Bitcoin et comment il peut nous rendre riche, il n’est pas surprenant d’entendre des balivernes.

Publicité

Le 9 janvier donc, Nabilla a publié sur son compte Snapchat une vidéo incitant tous ses amis à se pencher de près sur la question du bitcoin… et surtout, d’aller faire un tour sur TraderLeBitcoin, un site cofondé par l’un de ses amis et censé faciliter la tâche à tous les néophytes. Comme l’explique son cofondateur, Romain Bailleul, au site du magazine Capital, TraderLeBitcoin assure "conseil et formation" à ceux qui veulent percer dans la cryptomonnaie.

Mais voilà : la vidéo de Nabilla, enflammée et sans nuances, lui a valu un premier recadrage sur Twitter de la part de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Publicité

Et un second recadrage avec davantage de précisions : le nôtre.

Les phrases suivantes, prononcées dans la vidéo, ont titillé nos oreilles :

"Cette sorte de nouvelle monnaie virtuelle"

Publicité

Ah bah, non ! Le bitcoin n’est pas "une sorte de monnaie", c’est bel et bien une monnaie. "Virtuelle" ? Oui, mais c’est imprécis : beaucoup d’échanges monétaires sont déjà virtuels. Le bitcoin est une cryptomonnaie, tout simplement.

"C’est la monnaie du futur"

Franchement Nabilla, déso, mais on ne sait pas. P’têt ben qu’oui, ça sera la monnaie du futur, p’têt ben qu’non. Les plus éminents experts du futur sont partagés. Et puis, si les cryptomonnaies devenaient les monnaies du futur, ça ne sera peut-être pas avec le bitcoin. Des cryptomonnaies, il en existe plein d’autres.

Publicité

"Si vous y connaissez rien, ça vous permet de gagner de l’argent sans investir beaucoup"

Rhôôô, le vilain mensonge. Un investissement n’est jamais certain, surtout quand on débute. Le cours du bitcoin connaît régulièrement, comme celui d’autres devises, des récessions – même si, il est vrai, il ne fait qu’augmenter sur le long terme. Cependant, certains estiment que le bitcoin est une bulle spéculative toute prête à exploser.

"Sans investir beaucoup" ? Sur TraderLeBitcoin, il faut au minimum investir 500 dollars (environ 420 euros), en passant au préalable par la plateforme Etoro. Pour un premier investissement, ce n’est pas rien.

"TraderLeBitcoin est un site qui est sûr avec plus de 85 % de taux de réussite"

En voilà un joli chiffre sorti de nulle part. C’est peut-être vrai. Mais avec ce genre d’affirmation, la langue française opte généralement pour le conditionnel. Quoi qu’il en soit, Capital, dans le même article, rappelle que TraderLeBitcoin n’a que deux mois d’existence. Une date de naissance un peu trop récente pour fournir des statistiques mirobolantes.

"Ce sont des professionnels"

Oui… enfin… personne ne nous dit vraiment qui sont vraiment les deux cofondateurs. Sur leur site, nous devons nous contenter de cette vidéo de présentation.

Ceci dit, les abonnés pourront aussi bénéficier des conseils de "plusieurs centaines de membres de la communauté". OK, soit, mais il existe déjà plein de communautés en ligne très vivantes et indépendantes.

"Y a rien à perdre, c’est gratuit"

Nan mais, grrr, quoi. On peut, on le redit, perdre de l’argent. D’ailleurs, tous les spécialistes sont d’accord sur UN SEUL point : n’investissez que ce que vous êtes prêts à perdre.

Et puis TraderLeBitcoin n’est pas entièrement gratuit : le site propose aussi une offre à 549 euros pour six mois.

"C’est une monnaie qu’on peut toujours récupérer"

Ça dépend. Si l’on passe par une plateforme tierce pour acheter ses bitcoins, il y a des risques. Certes minimes, mais ils existent.

Fi de notre esprit négatif, citons tout de même deux phrases censées glanées dans la vidéo :

"C’est le moment de s’y intéresser un petit peu"

C’est vrai. Mais pas seulement pour spéculer. Aussi et plus simplement parce que c’est un phénomène de société important porté par une révolution technologique.

"Tout seul, on ne sait pas trop où l’on va"

Juste et profond. Il en va de la vie comme des cryptomonnaies : il vaut mieux avancer bien entouré que seul dans son coin.

Par Pierre Schneidermann, publié le 10/01/2018

Copié

Pour vous :