AccueilÉDITO

Vidéo : une députée LR ne veut pas de l'arabe à l'école, Najat Vallaud-Belkacem la recadre

Publié le

par Rachid Majdoub

La ministre réfute la notion de "langues communautaires" évoquée par la députée Annie Genevard.

Lors de la séance des questions au gouvernement du mercredi 25 mai, Annie Genevard n'aurait pas dû prendre le micro. La députée Les Républicains s'est levée pour s'adresser à Najat Vallaud-Belkacem, reprochant à la ministre "l'introduction de langues communautaires" dans les programmes scolaires français. Et pointant notamment du doigt la langue arabe, parmi de nombreux autres langages qui font la richesse d'un pays. Pour elle, pas question d'"encourager le communautarisme qui mine la cohésion sociale nationale", la réussite des enfants de la France passant "d'abord par la maîtrise de la langue française" : et l'anglais, qui permet de rayonner internationalement, qu'en fait-on ?

Un manque d'ouverture de la part de la députée LR que la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche n'a pas manqué de souligner, répondant à la référence faite aux Elco (enseignements de langue et de culture d’origine, transformés avec le temps en cours de langues étrangères classiques) et, par là, à l'immigration dans les années 1970. Najat Vallaud-Belkacem défend alors franchement le projet qu'elle compte mettre partiellement en place dès la rentrée prochaine et installer dans sa globalité d'ici trois ans. Au programme scolaire : de l'allemand, de l'anglais, de l'espagnol, de l'italien mais aussi de l'arabe et du chinois.

À voir aussi sur konbini :