(Source : Commons Wikimedia)

Un calculateur pour savoir si vous allez mourir dans les 5 ans à venir

Si vous avez entre 40 et 70 ans, un calculateur vous propose de savoir si vous allez mourir dans les 5 ans à venir.

Prenant en compte une multitude de facteur d'augmentation du risque de mortalité, Ubble propose de déterminer vos probabilités de mourir dans les 5 années à venir. Ce questionnaire assez complet mesure des facteurs tels que le tabagisme ou bien l'activité physique afin de révéler vos chances de mourir sous peu... ou de mourir vieux, dans votre pieu.

Le test, destiné aux personnes âgées de 40 à 70 ans, a tout de l'imposture à première vue. Pourtant, ses résultats semblent relativement fiables. Ces prédictions vont au-delà de toutes celles qui ont pu être réalisées auparavant puisque elles reposent sur plusieurs critères, et non un seul comme certains tests avaient l'habitude de le faire.

Publicité

(Source : Commons Wikimedia)

Voyez les choses du bon côté : au moins, les voisins la ferment (Source : Commons Wikimedia)

Mettre à jour les profils à risque

On vous prévient cependant, en une douzaine de questions, l'application pourrait ruiner le moral de pas mal de monde. Bien sûr, les statistiques ne sont pas totalement fiables et l'utilisateur pourrait très bien avoir un avenir totalement différent de celui auquel le destine Ubble. Pourtant, les questions seraient plutôt efficaces puisque le fait de dévoiler sa vitesse de marche au calculateur serait plus significatif que la mesure de l'indice de masse corporelle.

De même, les fumeurs qui n'auraient pas encore été diagnostiqués d'une maladie quelconque pourraient, en révélant leurs habitudes en matière de tabagisme au calculateur, obtenir une probabilité assez crédible quant à leur probabilité de mourir dans les cinq ans.

Publicité

Le site, expérimenté par des professionnels de la santé comme par des quidams, a été créé sur la base des chiffres de la Biobank britannique. Aussi, si ces données se veulent les plus fiables possibles, elles ne sont pas représentatives de l'intégralité de la population mondiale. Si l'outil peut être distrayant, occasionner quelques prises de conscience ou faire le bonheur des gothiques, il n'est cependant pas 100% fiable et ne remplace en aucun cas les visites régulières chez le médecin.

Par Aline Cantos, publié le 04/06/2015

Copié

Pour vous :