featuredImage

Avec UNX, mode et arts martiaux n’ont jamais fait si bon ménage

La jeune marque de prêt-à-porter française vient de dévoiler une première collection inspirée des sports de combat. Une ligne dédiée aux femmes actives, qui désirent que leurs vêtements allient confort, élégance et technicité.

© UNX

Dans la longue histoire de la mode, nombreuses sont les maisons à être nées de la complicité d'un duo. Il y a bien sûr Saint Laurent, fondée par le mythique couple français Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ; Dolce & Gabbana, créée dans les années 1980 par les Italiens Domenico Dolce et Federico Gabbana ; ou encore Viktor & Rolf, conçue en 1993 par Viktor Horsting et Rolf Snoeren, deux stylistes néerlandais.

Imaginé par Olivier et Marie Dall'Arche, UNX s’inscrit à son tour dans la lignée de ces griffes inspirées par l’amour. Et par les arts martiaux, aussi. Ce jeune label parisien, qui vient de dévoiler sa première collection pour l'automne-hiver 2016, propose en effet des vêtements élégants, faits de matières nobles, qui puisent leur coupe et leurs motifs dans l'univers des sports de combat – et tout particulièrement dans celui du krav maga, une méthode d'autodéfense d'origine israélo-tchécoslovaque. "Un soir, je me suis fait agresser dans la rue en rentrant chez moi", nous confie Marie, avant de poursuivre :

 "J'étais au téléphone avec Olivier, qui n'était pas à Paris à ce moment-là, quand trois mecs ont essayé de m'arracher mon sac. Je faisais déjà du krav maga depuis un an et demi, deux fois par semaine, donc j'étais bien entraînée. J'en ai tapé deux, et le troisième est parti. Je n'ai pas eu peur : je suis rentrée à la maison, je me suis couchée, et j'ai très bien dormi."

Contrairement à Olivier, pour qui cet évènement eut l'effet d'un véritable électrochoc : "Je n'ai pas dormi de la nuit, se souvient-il. D'ailleurs, je dis souvent que c'est moi qui me suis fait agresser ce soir-là, car je suis resté impuissant à l'autre bout du fil. Alors, voyant que ma femme était devenue sûre d'elle grâce au krav maga, qu'elle avait réussi à se défendre seule, j'ai décidé de m'y mettre avec elle. Et depuis, on se retrouve chaque week-end dans la pratique de ce sport."

unx-4

"À la manière des grandes maisons de luxe"

À cette époque, Marie travaille dans une galerie d'art contemporain, tandis qu'Olivier est chez L'Oréal, tout en gérant sa propre agence de communication qu'il a montée quelques années plus tôt avec son ami Teddy. "Un matin, on commence à discuter du krav maga avec Teddy, relate la moitié d'UNX. Je lui explique que mon instructeur de krav maga venait de me présenter le logo de sa boîte, et que j'aimerais qu'on le redesigne pour son anniversaire. C'est une anecdote, certes, mais c'est de là qu'est née l'idée de créer une marque de sport dédiée aux arts martiaux."

"Pourtant, jamais je ne m'étais dit que je monterais une marque de vêtements un jour, souligne Olivier dans un rire. Mais tu sais, parfois, certaines choses s'imposent à toi, et pour nous, c'était ce projet-là. Et puis, quand toutes les personnes que tu rencontres, qui sont des spécialistes du monde de la mode, te font un excellent retour sur ton projet... tu ne peux que foncer."

Alors les amoureux foncent, main dans la main. Sur leur route, ils font la rencontre heureuse de Hedi El Chikh, ancien assistant du créateur Azzedine Alaïa, qui devient officiellement, en janvier 2016, le directeur artistique de la maison UNX. "On lui a raconté le projet, on lui a exposé ce qu'on avait en tête – il a même fait un cours de krav maga – et il a tout de suite compris ce qu'on voulait offrir", analyse Marie. Et Olivier d'ajouter :

"Il nous a surtout permis de connecter ce monde du sportswear aux méthodes de conception issues des grandes maisons de luxe. Parce qu'on travaille exactement à la manière de ces maisons, en montant des toiles, des volumes... C'est du tailoring, du quasi sur-mesure. Notre ambition, c'est de proposer un produit final confectionné dans des matières confortables, mais doté d'une coupe élégante, qui tombe parfaitement."

unx-3

unx-2

"Libérer le corps"

L'idée d'UNX, au-delà de rendre hommage au monde des arts martiaux qui inspire tant ses fondateurs, est de conjuguer élégance et praticité, tout en redonnant de la place au mouvement. "Au-delà des sports de combat, on souhaite créer des vêtements pour ces femmes déterminées, qui ont confiance en elles et qui désirent se sentir bien, à l'intérieur comme à l'extérieur", complète Marie, qui précise :

"La femme UNX peut porter un pantalon qui n'a pas de bouton, pas de fermeture éclair, qui s'enfile en deux secondes, mais qui reste très élégant. On veut donner vie à des vêtements qui puissent l'accompagner dans tous les moments de sa journée : s'occuper de ses enfants le matin, enchaîner les réunions au boulot, aller au sport entre midi et deux, voyager...

Et puis on voulait aussi de belles matières, car on a remarqué que de nombreuses marques, qui composaient à partir de superbes textiles à leurs débuts, vendent aujourd'hui des produits de moins bonne qualité, mais toujours plus chers."

Influencé par des créateurs comme Jean Patou, qui a accompagné le développement des activités en plein air dans les années 1920, ou Claire McCardell, connue pour ses vêtements féminins décontractés, la première collection d'UNX repense ainsi le sportswear en proposant un vestiaire chic, minimaliste et technique composé de pulls, de jupes ou encore de mailles confortables, nantis de plissés et autres froncés sophistiqués.

La ligne comprend également quelques pièces d'activewear, à l'instar d'un legging à fleurs inspiré du muay-thaï qui, une fois glissé sous un long kimono noir dérivé du judo, confère à sa propriétaire une grande liberté de mouvement et une allure distinguée. "Le vrai défi, c'était d'allier ces deux mondes, le sport et la mode, tout en intégrant cette notion de mouvement qu'on peut avoir dans le krav maga, car il est assez facile de se sentir étriqué dans ses vêtements du quotidien. C'est le propre de Coco Chanel, finalement : libérer le corps."

unx-8

unx-5

unx-6

unx-7

Découvrez la collection automne-hiver 2016/2017 d'UNX sur l'e-shop de la marque. La ligne est également vendue au corner "Jeunes Créateurs" des Galeries Lafayette de Paris.

Toutes les photos de cet article sont tirées du lookbook de la collection automne-hiver 2016/2017 d'UNX.

Par Naomi Clément, publié le 24/11/2016