AccueilÉDITO

Moby affirme avoir des révélations chocs sur Trump

Publié le

par Astrid Van Laer

Depuis plusieurs semaines, Moby enchaîne les publications visant le président Donald Trump sur son compte Instagram. Le 14 février, il est allé plus loin en postant un étrange texte, truffé d'accusations à l'encontre du président américain.

after spending the weekend talking to friends who work in dc i can safely(well, 'accurately'...) post the following things: 1-the russian dossier on trump is real. 100% real. he's being blackmailed by the russian government, not just for being peed on by russian hookers, but for much more nefarious things. 2-the trump administration is in collusion with the russian government, and has been since day one. 3-the trump administration needs a war, most likely with iran. at present they are putting u.s warships off the coast of iran in the hope that iran will attack one of the ships and give the u.s a pretense for invasion. 4-there are right wing plans to get rid of trump. he's a drain on their fundraising and their approval ratings, and the gop and koch brothers and other u.s right wing groups are planning to get rid of trump. 5-intelligence agencies around the world, and here in the u.s, are horrified by the incompetence of the trump administration, and are working to present information that will lead to high level firings and, ultimately, impeachment. i'm writing these things so that when/if these things happen there will be a public record beforehand. these are truly baffling and horrifying times, as we have an incompetent president who is essentially owned by a foreign power. -moby

Une publication partagée par moby XⓋX (@moby) le

Sous forme de lettre ouverte lapidaire, il énonce en cinq points des révélations chocs sur Trump et son administration. Il justifie ainsi sa démarche : "J'écris tout cela car, quand tout cela se produira, vous pourrez dire que vous l'aviez déjà lu."

Il y fait notamment référence au supposé chantage de la Russie envers Donald Trump, qui détiendrait une sextape susceptible de le mettre sacrément dans l'embarras. Ce qui serait, selon le chanteur, non seulement vrai, mais cela irait plus loin : il parle également de "faits bien plus abominables", sans précision aucune. Il ajoute : "Depuis le premier jour, l'administration Trump est de connivence avec le gouvernement russe."

Ensuite, et il s'agit sûrement du point le plus inquiétant, il explique que le gouvernement américain aurait besoin de déclencher une guerre, en particulier avec l'Iran. Et pour cela, les États-Unis placeraient depuis quelques temps des navires près des côtes iraniennes, en espérant que ces derniers soient attaqués, leur donnant un motif pour déclarer la guerre. Une pratique qui si elle s'avérait être vraie, rappellerait le faux prétexte ayant donné lieu à l'invasion de l'Irak par l'administration Bush, qui avait en effet affirmé que les Irakiens détenaient des armes de destruction massive, information depuis reconnue comme totalement fausse. Si des tensions étaient effectivement apparues en août dernier dans le golfe Persique entre des navires américains et la flotte iranienne, rien ne permet d'affirmer que cet incident soit survenu à la suite d'une provocation américaine, et que cette pratique soit encore à l'œuvre aujourd'hui.

Il évoque également un complot du parti républicain allié à de puissants industriels, les Koch Brothers, afin de faire tomber le président par le biais d'une procédure dite d'impeachment. Encore une fois, le chanteur n'apporte aucune information supplémentaire pour étayer son propos.

Prophétie Moby : propos alarmants ou rumeur sans fondement ?

Comment faire confiance à quelqu'un qui balance quelques lignes sur un ton péremptoire ? Aucune source, aucun emploi du conditionnel, aucune précaution de langage, aucune preuve... Moby balance, mais il fait peut-être preuve de peu de pertinence. Sa source ? Des amis chez qui il a séjourné dans la capitale le week-end du 12 février, des amis qui seraient selon lui "proches de la sphère politique". Aucun indice sur la fonction de ces derniers, mais Moby assure que ce sont des "sources sûres". En outre, pour un fervent militant anti-Trump, on peine à comprendre l'à-propos de la méthode qui consiste à prévenir quelqu'un qu'on tente de déstabiliser...

Le chanteur s'est peut-être égaré dans sa stratégie de décrédibilisation du président Trump, jusqu'ici très bien menée, et c'est dommage. Chanteur engagé, il était parvenu à émettre un message clair, audible et crédible. Jusqu'ici. Car s'il est évident que la publication du chanteur déconcerte, ce dernier peine à s'improviser lanceur d'alerte.

À ses détracteurs qui le traitent de "clown" depuis ces déclarations, Moby a répondu avec ironie : "Je suis juste un clown chauve et je ne sais certainement rien du tout, je retourne gonfler mes ballons."

À voir aussi sur konbini :