AccueilÉDITO

Diplo prouve une nouvelle fois sa misogynie sur Twitter

Publié le

par Aline Cantos

Diplo

Énième dérapage pour Diplo. Cette fois, le DJ et producteur s'en prend à une femme sur Twitter avec la plus grande indélicatesse.

"Je l'ai créditée, que voulez-vous que je fasse ? Sexe oral en lui massant les seins en même temps ?" twitte Diplo en réponse au tweet de l'artiste Rebecca Mock. Cette dernière venait en effet de lui reprocher d'utiliser son travail sans autorisation ou droits.

Extrait de la conversation twitter

L'objet du conflit ? Un gif utilisé sur le compte instagram de Diplo. Suite à cette plainte, il a d'ailleurs refusé d'enlever le clip vidéo et s'est contenté d'un crédit mentionnant le nom de l'artiste mécontente.

Misogyne et déplacée, la réponse de Diplo n'a pas tardé à soulever la foule sur Twitter. Pourtant, loin de regretter son comportement, Diplo continue sur sa lancée en postant un nouveau message dirigé vers ses détracteurs indiquant cette fois "Pourquoi pas ouvrir grand vos bouches et masser mes boules avec vos amygdales". Supprimé dans la foulée, le tweet a cependant été capturé alors qu'il était encore en ligne.

Totalement cynique, Diplo va même jusqu'à changer son pseudonyme sur Twitter, se faisant désormais appeler "Giflo" en référence au gif de Rebecca Mock. Il use et abuse de son statut de célébrité mondiale afin d'afficher tout son mépris pour ses opposants. Son public l'encourage dans sa démarche et certaines vont même jusqu'à envier Rebecca Mock et l'attention que Diplo lui porte.

Misogynie et sexisme, une habitude chez Diplo

L'objectivation de la femme est très claire puisque le producteur dépersonnalise son interlocutrice en ne parlant que de son utilité sexuelle. Diplo affiche sans retenue son manque de respect pour les femmes et n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il avait déjà fait parler de lui en s'attaquant à la chanteuse Taylor Swift.

"Get Taylor Swift a Booty" ("Achetez un cul à Taylor Swift") disait-il sur le même réseau social quelques mois auparavant, incitant ses fans à participer à une grande campagne aux motivations sexistes et misogynes. Cependant, à trop vouloir jouer le macho, le DJ s'est attiré les foudres de la chanteuse aux multiples récompenses, Lorde. 

Diplo vs. Lorde

"Doit-on faire quelque chose à propos de ton petit pénis tant qu'on y est, hm" assène-t-elle face au manque de respect de l'auteur de la campagne. Régulièrement soumises aux diktats physiques, les chanteuses en ont semble-t-il assez de subir les remarques misogynes de certains hommes. Et elles le font savoir.

À voir aussi sur konbini :