AccueilÉDITO

MiniMe, la marque de chapeaux ultrapop que les influenceurs s'arrachent

Publié le

par Dora Moutot

Konbini a été à la rencontre de Marie Marquet, la créatrice de MiniMe, jeune marque 100 % parisienne et pop qui confectionne les chapeaux les plus fun et cool du moment !

© Dora Moutot/Konbini

C'est au Designers Apartment à Paris que la marque MiniMe présentait le 7 mars dernier sa nouvelle collection. La jeune marque, qui n'existe que depuis deux ans et demi, a très vite réussi à se faire remarquer et à se faire apprécier des grandes boutiques grâce à ses accessoires de tête, notamment ses chapeaux très originaux qui ont séduit tout un tas d'influenceurs et de célébrités telles que Lady Gaga.

© Dora Moutot/Konbini

On a assisté à la présentation de la nouvelle collection, qui mêlait accessoires de tête, prêt-à-porter et couture, car MiniMe fait désormais les trois à la fois. Loin du format traditionnel du défilé, ressemblant plus à une performance artistique et théâtrale, la présentation était répartie dans trois pièces offrant des performances différentes autour de l'univers d'Alice au pays des Merveilles revisité façon MiniMe. Les vêtements, eux, étaient plein d'emojis, en imprimé, en tricot ou en broderie. On en a profité pour poser quelques questions à la créatrice, Marie Marquet. Retrouvez son interview ci-dessous.

© Dora Moutot/Konbini

© Dora Moutot/Konbini

Konbini | On aimerait en savoir plus sur la fille qui se cache derrière cet univers si pop et fantastique ! Dis-nous tout.

Marie Marquet | Je m'appelle Marie, j'ai 26 ans. J’ai monté ma marque il y a deux ans et demi. Avant ça, j’ai fait l’École de la Chambre syndicale de la couture, à Paris, puis j'ai bossé dans de grandes maisons de couture comme Hermès, Balmain et les maisons d'art de Chanel. J’ai une double formation, j'ai fait du prêt-à-porter et de l'accessoire, je me suis spécialisée dans les métiers d'art, notamment la chapellerie, la broderie et la fleur artificielle.

Une publication partagée par @minimeparis le

Raconte-nous comment tu as lancé MiniMe !

MiniMe Paris a débuté comme une marque d'accessoires de tête, on faisait des chapeaux et des serre-tête. Puis j’ai aussi développé une ligne couture et maintenant j'ai aussi une ligne de prêt-à-porter. J'ai démarré un peu par hasard. La directrice du salon d'accessoires Première Classe m’a challengée après avoir vu mon book perso. Elle m'a proposé un stand sur le salon. Alors j’ai monté ma marque pour l'occasion et l'aventure a commencé !  J'ai crée 70 pièces pour le salon et, en 3 jours, on était représenté par Colette, 10 Corso Como, Harvey Nichols et Podium

J'ai lancé cette marque avec l'aide financière de mes parents, avec pas grand-chose. On est en autonomie, on s'est vraiment financé grâce aux premières commandes et ça c'est enchaîné. On a désormais un atelier à Étienne Marcel, à Paris, on est dix à bosser.

© Dora Moutot/Konbini

© Dora Moutot/Konbini

© Dora Moutot/Konbini

Parle-nous du style MiniMe.

L'esthétisme de ma marque... c’est moi. C'est hyper égocentrique de dire ça, mais MiniMe, quoi... J'aime tout ce qui est pop et surréaliste, j'aime le monde de l'illustration, de l'animation, l'univers de l'enfance. J'aime des artistes comme les peintres Ray Caesar, Mark Ryden, le photographe Tim Walker. J'aime les choses fantastiques qui font appel à l’imaginaire. C'est un petit monde parallèle qui m’habite.

© Dora Moutot/Konbini

Il y a beaucoup d'emojis dans cette collection...

Emoji appartient à Universal, ils ont la license et on a bossé avec eux en tandem, en cobranding. Le film Emoji sort cet été et ils ont voulu bosser avec un créateur et faire une collection autour de cet événement.

Pour cette saison, on lance donc notre ligne de prêt-à-porter, qui s'appelle MiniMe Twin, c'est donc la sœur de MiniMe Paris, qui est plus couture. L' histoire, c'est qu'Alice rencontre sa jumelle de l'autre côté du miroir. Chaque saison, on a une histoire autour d'Alice qui est l'héroïne de la marque.

© Dora Moutot/Konbini

© Dora Moutot/Konbini

Parle-nous de ton projet de collaboration avec Disney !

Quand j'ai créé la marque, Disney nous a très vite proposé une collaboration, et on a mis deux ans à accoucher du projet, mais ça y est ! Le projet sort ce mois-ci, pour les 25 ans de Disneyland Paris ! C'est donc une collection anniversaire, on a revisité des modèles de MiniMe avec des modèles phares Disney comme le serre-tête oreilles.

© Dora Moutot/Konbini

Retrouvez MiniMe sur le compte Instagram de la marque

À voir aussi sur konbini :