AccueilÉDITO

La Terre compterait au moins 1 million de millions d'espèces

Publié le

par Jeanne Pouget

Des chercheurs du département de biologie de l'Université de l'Indiana aux États-Unis affirment que la Terre est peuplée d'un billion d'espèces (soit un million de millions), dont 99,999 % restent encore à découvrir.  

Extrait du film <em>Animaux & Cie.</em>

Il s'agit de la plus large analyse de données microbiennes menée à ce jour. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous ne sommes pas tout seuls ici-bas. Pour y parvenir, des scientifiques ont compilé l'ensemble des données existantes sur les microbes, les plantes et les animaux auxquelles ils ont appliqué des lois de proportionnalité.

Ils publient les résultats de cette méthode dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences dans laquelle ils affirment pourvoir établir l'existence de 1 000 000 000 000 espèces a minima.

Le référencement du vivant : un travail de titan

"Jusqu'à très récemment, nous avons manqué d'outils pour estimer précisément le nombre d'espèces microbiennes présentes dans l’environnement" explique Jay T. Lennon, l'un des deux auteurs de la recherche sur le site d'actualité scientifique EurekAlert. Et de poursuivre : "L'avènement de nouvelles technologies de classification génétique fournit un éventail d'informations sans précédent".

Cette découverte laisse présager selon lui un univers biologique bien plus vaste : "Nos résultats montrent qu'il reste encore 100 000 fois plus de micro-organismes à découvrir, et 100 millions à étudier." En effet, seuls 100 000 génomes d'espèces microbiennes ont pu être classifiés et seulement 10 000 espèces ont pu être cultivées et étudiées en laboratoire. Un travail qui donne à notre planète une échelle plus vaste encore de ce qu'il reste à y explorer : la quasi totalité.

Pour ceux qui veulent connaître le chiffre exact, il faudra probablement patienter encore longtemps. Comme le rappelle le site Mashable, en 2013, des chercheurs ont estimé que classifier toutes les espèces vivant sur la planète coûterait entre 500 000 et 1 million de dollars et prendrait probablement une cinquantaine d'années. Patience, donc.

À voir aussi sur konbini :