Michelle Obama appelle les femmes à faire barrage à Donald Trump dans un discours vibrant

La First Lady s'est fendue d'un discours fort et inspirant, jeudi 13 octobre dans le New Hampshire, exhortant les électrices à se dresser contre le candidat républicain et ses propos dégradants envers les femmes. 

Michelle Obama, le jeudi 13 octobre en campagne pour Hillary Clinton dans le New Hampshire (© YouTube)

"Penser que l'on peut faire n'importe quoi à une femme? C'est cruel. C'est effrayant. Et la vérité, c'est que ça fait mal", a déclaré Michelle Obama ce jeudi 13 octobre lors d'un discours de soutien d'une trentaine de minutes à la candidate démocrate Hillary Clinton. Un discours poignant contre Donald Trump, impliqué chaque semaine dans de nouvelles affaires de sexisme, de misogynie, voire de violences sexuelles.

Publicité

La dernière en date : une série de témoignages de victimes de harcèlements et d'agressions sexuelles de la part de Donald Trump. Des accusations qui arrivent une semaine après que le Washington Post puis CBS ont dévoilé des enregistrements audio et vidéo dans lesquels le candidat républicain professe des propos vulgaires et dégradants envers les femmes. Florilège : "J'ai essayé de la baiser, elle était mariée", "Quand on est une star, elles nous laissent faire. On fait tout ce qu'on veut", ou encore la possibilité de leur "agripper [la] chatte".

Michelle Obama a expliqué à la tribune que ces révélations intolérables (qu'elle a refusé de répéter) l'avaient "glacée jusqu'à la moelle" et a appelé les femmes à ne pas laisser passer ces propos.

On juge aussi une nation à sa façon de traiter les femmes

"Je n'arrive pas à croire à ce que je suis en train de dire mais un candidat à la présidence des États-Unis se vante d'avoir sexuellement agressé des femmes" a lâché Michelle Obama, qui passe ses dernières semaines en tant que First Lady et a beaucoup œuvré durant les deux mandats de son mari pour l'émancipation des femmes et des jeunes filles. Dans ce contexte, elle a souhaité rappeler que l'on juge aussi une société et une nation à la façon dont celle-ci traite ses femmes.

Publicité

"J'ai dit [aux jeunes filles] qu'elles méritent d'être traitées avec dignité et respect, qu'elles ne doivent pas prendre en considération quiconque les avilit ou les rabaisse et qu'elles doivent faire entendre leur voix dans ce monde" a déclaré Michelle Obama en faisait allusion à sa dernière rencontre avec des jeunes filles ce mardi.

Une énergie déployée auprès des jeunes filles qui est mise à mal pendant cette campagne présidentielle. "Donc ça, c'était mardi, et maintenant je suis ici à faire campagne dans une élection où l'on a systématiquement entendu des propos blessants, haineux, sur les femmes." Une référence évidente au candidat républicain, qui salit notoirement cette campagne électorale alors que "les citoyens attendent que les dirigeants de notre nation respectent les principes les plus basiques de la dignité humaine". 

Une violence verbale qui fait mal et sur laquelle la First Lady a voulu être intransigeante. Alors qu'elle s'évertue depuis dix ans à faire de l'émancipation des jeunes filles une priorité, le "body shaming" et les agissement de Donald Trump lui rappellent un sexisme digne du passé. "Soyons clairs : ceci n'est pas normal, ceci n'est pas de la politique normale" a-t-elle asséné. Pour consulter l'intégralité du discours de Michelle Obama dans le New Hampshire, visionnez la vidéo ci-dessous.

Publicité

Par Jeanne Pouget, publié le 14/10/2016

Copié

Pour vous :