Découvrez l'île aux poupées, un des endroits les plus flippants du monde

Au Mexique, un homme convaincu que son île était hantée par le fantôme d'une jeune touriste morte noyée a rempli l'endroit de poupées destinées à effrayer les esprits.

"Doll Island" (Photograph: YouTube/Great Big Story

"l'île des poupées" (Photo: YouTube/Great Big Story)

Située sur le canal de Xochimilco, à deux heures au sud de Mexico, la isla de las muñecas, "l'île des poupées" tire son nom des centaines de poupons flippants pendus à ses arbres et autour des maisons. Le temps les a couvertes de poussière et de mousse qui leur donnent un air particulièrement inquiétant.

Publicité

Tout a commencé dans les années 1950 quand Julian Santana Barrera décide de s'installer sur cette île, comme gardien, pour y vivre en ermite. La légende raconte alors qu'une jeune touriste serait morte noyée dans l'un des canaux qui bordent l'île. Persuadé de sentir la présence de la défunte, Julian Santana Barrera accroche sur tout l'île des baigneurs et autres Barbie pour effrayer l’esprit. En 2001, à l'âge de 80 ans, l'homme est retrouvé noyé, supposément à l'endroit exact où avait disparu la jeune touriste. Les circonstances de sa mort n'ont jamais été élucidées.

Depuis, son petit-neveu, Rogelio Sanchez Santana, perpétue la tradition. Interviewé par Great Big Story, il raconte :

"L’esprit de la jeune touriste revenait pour lui faire peur. Elle amenait de la tristesse avec elle. Pour la chasser, il utilisait ces poupées qu’il trouvait dans le canal et dans les poubelles. Elles le protégeaient."

Publicité

"Doll Island" (Photograph: YouTube/Great Big Story)

Rogelio Sanchez Santana.  (© YouTube/Great Big Story)

"Doll Island" (Photo: YouTube/Great Big Story)

(© YouTube/Great Big Story)

Les poupées sont installées à différents endroits de l’île. Certaines pendent sur des fils à linges, d’autres sont cachées dans les arbres plantés par Julian Santana Barrera. Quelques habitants de Xochimilco pensent désormais que les esprits des poupées elles-mêmes hantent l’île, en plus de ceux de la jeune touriste et de Julian. Rogelio Sanchez Santana affirme que les fantômes lui sont apparus, un phénomène qu’il ne s’explique pas.

Publicité

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par , publié le 28/10/2016

Pour vous :