Mecs Meufs : le court métrage qui inverse les rôles

Et si on changeait les rôles ? Le court métrage MECS MEUFS vous plonge dans un univers parallèle.

"Bob en est convaincu: dans la drague, les hommes sont le sexe faible. Mais que se passerait-il si les rôles étaient inversés ?"

Publicité

MECS MEUFS ? Le nom d'un court métrage déniché par Libération qui inverse, pour la énième fois, les rôles entre hommes et femmes. Ici, on suit Bob. Bob est en train de boire un verre avec ses potes. La discussion tourne autour des avantages qu'auraient, selon lui, la gent féminine comparée à la gent masculine : les sorties gratuites en boîtes, la possibilité d'avoir des verres tout aussi gratuits et de ne pas payer pour un site de rencontre en ligne. Jusqu'à ce que Bob traverse une faille spatio-temporelle et termine dans un monde où les femmes ont pris la place de l'homme et inversement.

Sélectionné dans 108 festivals dans le monde et récompensé par 30 prix, dont dix du meilleur film, MECS MEUFS raconte une histoire vue et revue sur Internet – comme dans le court métrage Majorité opprimée, pour ne citer que lui. Mais avec une mise en scène soignée et un casting solide, ce film entend faire comprendre aux hommes, à travers une histoire qui va jusqu'au viol en bande organisée (oui, tout de même), la manière dont les femmes peuvent être perçues, traitées et visées au quotidien.

Par Louis Lepron, publié le 10/03/2016

Pour vous :