Mattel présente la première poupée Barbie voilée

Avec cette poupée à l’effigie la championne américaine d’escrime Ibtihaj Muhammad, Mattel fait un pas de plus en faveur de la représentation de la diversité.

Pour la première fois, le géant du jouet sort une poupée Barbie voilée, à l’effigie de Ibtihaj Muhammad, escrimeuse entrée dans l’Histoire à l’été 2016 en étant la première femme voilée à intégrer l’équipe olympique américaine. L’arrivée de cette poupée démontre l’importance de la notion de représentativité pour encourager et inspirer les petites filles de tous les horizons.

Publicité

Traduction : "Merci Mattel d’avoir fait de moi la nouvelle membre de la famille #Shero de Barbie. Je suis fière de savoir que partout dans le monde, des petites filles qui choisissent de porter le voile peuvent maintenant jouer à la Barbie. C’est l’un de mes rêves d’enfant qui se réalise."

Ibtihaj Muhammad a découvert pour la première fois cette poupée à son effigie lors du sommet Glamour' Women of the Year 2017 en présence d’Ashley Graham, la mannequin "grande taille" qui avait eu le même honneur en 2016. Dans son discours, Ibtihaj Muhammad a qualifié cet honneur de "perfect hijab moment" (un moment "voile" parfait), avant de partager des souvenirs marquants de son enfance :

"J’avais pour habitude de coudre des voiles sur mes poupées Barbie, parfois je mettais juste des mouchoirs. Désormais Mattel le fait pour nous. Aujourd’hui, je suis fière de savoir que des petites filles qui portent un voile et, j’en suis tout aussi fière, d’autres qui ne le portent pas peuvent jouer avec une Barbie qui a choisi d’en mettre un."

Publicité

Ibtihaj Muhammad a tenu à se rendre dans des usines de la firme pour expliquer aux employés ce que cette poupée signifie pour elle. Elle explique :

"Quand je repense à mon propre parcours, en tant que fille musulmane évoluant dans le monde de l’escrime, je me dis qu’il s’est trouvé tout du long des gens qui m’ont fait sentir comme si je n’étais pas à ma place.

À tous ceux qui n’ont pas cru en moi, cette poupée Barbie est pour vous."

A post shared by Barbie (@barbie) on

Publicité

© Mattel

Très impliquée dans la question de la représentativité, Ibtihaj Muhammad l’est aussi dans la promotion de la mode dite "pudique", qui s’adresse particulièrement aux femmes orthodoxes de plusieurs grandes religions monothéistes. Elle a d’ailleurs lancé sa propre marque de vêtements, Louella, qui cartonne depuis sa création en 2014.

Les grands groupes comme le japonais Uniqlo ont, eux aussi, compris l’importance du marché que représente cette mode, et plusieurs d’entre eux proposent désormais des collections dédiées, ainsi que des lignes issues de collaborations avec des stylistes portant le voile.

Publicité

Si cette nouvelle tendance a conquis des pays comme le Canada, les États-Unis et l’Angleterre, en France, la plupart de ces collections ne sont pas disponibles. Il y a pourtant fort à parier que ce marché est très prometteur sur notre territoire. Cependant, les atteintes portées en France à la liberté de culte des femmes voilées n’encouragent certainement pas les grands groupes de prêt-à-porter à se lancer…

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Kimberly B. Johnson, publié le 16/11/2017

Pour vous :