AccueilÉDITO

Martin Shkreli, l'homme le plus détesté d'Internet, s'est fait hacker son compte Twitter

Publié le

par Juliette Geenens

Martin Shkreli, le mec plus détesté d'Internet, subit la colère d'un ou plusieurs hackers, qui ont pris le contrôle de son compte Twitter.

Illustration du karma.

L'univers semble se liguer contre Martin Shkreli, l'homme le plus détesté des Etats-Unis, et accessoirement d'Internet. Celui qui a fait augmenté de 5 400% le prix d'un médicament indispensable pour le traitement du SIDA avait attisé la haine de toute l'Amérique. Et le fait qu'il devienne l'acquéreur de l'album unique du Wu-Tang Clan n'a pas arrangé les choses.

Après son arrestation par le FBI pour fraude fiscale, Martin Shkreli s'est fait pirater son compte officiel sur Twitter. Ses hackers n'ont pas tardé à le ridiculiser, en se faisant passer pour lui sur la twittosphère.

Renommé Martin The God, référence à sa détestable arrogance, le compte est devenu une hilarante parodie de Martin Shkreli lui-même.

Je suis Dieu, désormais.

Qui veut de l'argent gratuit ? J'aimerais donner des centaines de milliers de dollars à des œuvres de charités avant d'aller en prison...

Je suis tellement laid... Je dis utiliser okcupid :/ Nique ma vie.

Le ou les hackers lui ont également fait promettre de rendre la seule et unique copie de l'album Once Upon A Time in Shaolin de Wu-Tang Clan qu'il avait racheté il y a quelques jours. Beaucoup ont réclamé à ce qu'on le lui enlève des mains. Sa mise en examen par les services secrets des État-Unis laissait en effet planer le doute quant au destin de l'album.

 Je rends l'album de WUTANG RT pour avoir une chance de gagner.

Un hack non revendiqué

On ne sait rien de l'identité du pirate, et les motivations de son geste n'ont pas été clairement exposées. Depuis hier soir, ces messages ont été retweetés et likés par des milliers d'utilisateurs.

Craig Stevens, le porte parole du directeur général de Turing Pharmaceutics, a confirmé que les tweets étaient bien l'œuvre d'un hack. "On est en train de travailler avec Twitter pour arranger cela." Espérons que le réseau social n'intervienne pas trop rapidement (voire, pas du tout).

Allez, un petit dernier pour la route.

J'ai le SIDA anal maintenant. C'est une bonne chose que la pilule soit à 700$.

Ah, les joies du karma.

À voir aussi sur konbini :