La marque The Kooples renonce à utiliser de la fourrure animale

La marque française de vêtements The Kooples a annoncé jeudi 22 septembre qu’elle renonçait à utiliser de la fourrure animale dans ses prochaines collections.

Publicité

Après avoir renoncé à la laine angora en début d'année et essuyé l'injonction publique de l'une de ses égéries Pete Doherty et de l'association Peta d'arrêter de vendre de la fourrure, la marque The Kooples est passée à l'action. "Je suis tombé des nues quand Peta m’a appris que The Kooples, marque pour laquelle j’avais fièrement signé une collection, était l’une des dernières enseignes à tirer encore profit de la torture des animaux” écrivait le chanteur des Libertines dans une lettre rendue publique au mois de mars dernier.

La vidéo diffusée à l'époque par Peta, intitulée “Cruauté assurée”, révélait l’envers du décor de la fabrication des fourrures vendues par de grandes marques, dont The Kooples. L'association montrait notamment des animaux mal en point, entassés dans des cages exiguës et insalubres, avant d'être électrocutés, gazés ou empoisonnés dans des souffrances atroces. Mise sous le feu des projecteurs, la marque a donc décidé de renoncer définitivement à la fourrure animale dès ses prochaines collections.

Publicité

Le pouvoir de l'action conjointe des associations et des consommateurs

Après la campagne de Peta, la marque de vêtements aurait reçu des milliers d'emails de consommateurs, affirme l'association dans un communiqué. Une pression conjointe de Peta et de l'opinion publique qui aura débouché sur une prise de conscience de la marque. À cet effet, le directeur général de The Kooples, Nicolas Dreyfus, a déclaré :

"Je suis heureux de vous annoncer que nous avons pris la décision d’arrêter l’utilisation de toute fourrure sur les prochains lancements de collection. […] Cela grâce à la sagacité et au courage de Peta qui nous a fait prendre conscience du mauvais traitement infligé aux animaux, dont nous n’étions pas au courant."

The Kooples rejoint ainsi d'autres marques et créateurs ayant complètement abandonné la fourrure comme– Stella McCartney, Armani, Vivienne Westwood, Topshop ou encore H&M et Calvin Klein.

Publicité

À lire -> Décryptage : comment la culture vegan investit la mode européenne

Par Jeanne Pouget, publié le 23/09/2016

Copié

Pour vous :