AccueilÉDITO

NSA : dans une note Facebook, Mark Zuckerberg s'en prend à Obama

Publié le

par Louis Lepron

Le statut Facebook date de 20h30 et il ne s'agit pas d'un utilisateur ordinaire : Mark Zuckerberg en personne. Dans sa note, le fondateur du réseau social s'en prend frontalement au gouvernement américain et à ses politiques d'espionnage sur Internet, en référence aux pratiques de la NSA. Une missive envoyée à ses 26 millions d'abonnés, rapidement reprise par des sites américains comme TechCrunch.

Voilà ce qu'on peut lire :

Alors que le monde devient de plus en plus complexe et que la lutte des gouvernements ne connait plus de frontières, la confiance dans Internet n'a jamais été aussi importante qu'aujourd'hui.

Internet est un espace que l'on partage. Il nous aide à nous connecter. Il propage les opportunités. Il nous permet d'apprendre. Il nous donne une voix. Il nous renforce et nous sécurise tous ensemble.

Afin que l'Internet continue d'être fort, nous avons besoin de le sécuriser. C'est la raison pour laquelle, chez Facebook, nous dépensons beaucoup de notre énergie pour que nos services et l'ensemble de la Toile soient plus sûr. Nous encryptons les communications, nous utilisons des protocoles sécurisés, nous encourageons les gens à utiliser des manières différenciées de s'authentifier [...].

Internet marche parce que la majeure partie des personnes comme des entreprises font la même chose. Nous travaillons ensemble pour créer un environnement sécurisé et pour faire que l'espace que l'on partage soit meilleur pour le monde.

C'est pour cette raison que je suis confus et frustré par des rapports à propos de comportements répétés du gouvernement américain. Quand nos ingénieurs travaillent sans compter pour améliorer la sécurité, nous pensons que nous sommes en train de vous protéger des criminels, pas de notre propre gouvernement.

Le gouvernement américain devrait être le champion d'Internet, pas une menace. Il a besoin d'être plus transparent à propos de ce qu'il entreprend, sinon les gens vont croire aux pires choses.

J'ai appelé le Président Obama afin d'exprimer ma frustration à l'égard des dommages que le gouvernement est en train de faire pour notre future. Cela prendra malheureusement du temps avant qu'il n'y ait une véritable réforme.

Donc c'est à nous - à tout le monde - de construire l'Internet que nous voulons. Ensemble, nous pouvons construire un espace qui soit meilleur [...], sûr et sécurisé. Je suis engagé à ce que cela voit le jour, et vous pouvez compter sur Facebook pour qu'il y prenne part.

Il est rare que Mark Zuckerberg prenne la parole sur son mur Facebook et, surtout, pour y faire part de ses inquiétudes. Néammoins, ce n'est pas la première fois qu'il s'en prend à la NSA. Lors d'une conférence de TechChrunch, le fondateur de Facebook avait affirmé que le gouvernement avait "explosé" l'équilibre entre la sécurité et l'intimité des internautes.

Il est à noter que ce message intervient le lendemain de la publication de documents par l'ancien journaliste du Guardian Greenwald. Ils concernent les pratiques douteuses de la NSA qui aurait implanté des logiciels malveillants dans des millions d'ordinateurs pour en extraire, "à une échelle industrielle", des données de "réseaux téléphoniques et Internet à l'étranger" selon Le Monde.

À voir aussi sur konbini :