AccueilÉDITO

Quand Le Pen s'énerve sur son micro, Mocky s'en mêle

Publié le

par Théo Mercadier

S'il fallait encore prouver que l'extrême droite vit dans le passé, regardez le rapport qu'elle entretient avec la technologie.

Après son père au traditionnel défilé du 1er Mai du FN et Nicolas Dupont-Aignan le soir de sa défaite le 23 avril, c'est au tour de Marine Le Pen de lutter avec son micro. Au moment de se lancer dans son discours de défaite (pardon, de grosse taule), la présidente du FN a parlé dans le vide pendant de longues secondes. Solitude.

À voir aussi sur konbini :