Voyage : Margaux Betty nous raconte son trip kawaii entre Séoul et Tokyo

Du 23 mars au 9 avril dernier, Margaux Betty s'est rendue en Asie, où elle a exploré les recoins de Séoul et Busan en Corée du Sud, mais aussi de Tokyo, capitale fascinante de l'archipel nippon. Un trip aux mille couleurs, sur lequel elle revient aujourd'hui pour Konbini.

Margaux Betty

Margaux Betty. (© Instagram @margauxbetty)

Margaux Betty ne se considère pas photographe, et pourtant, ses clichés réjouissants, qu'elle partage régulièrement sur Instagram, constituent une forme d'art évidente. Graphiste de formation, cette Parisienne de 28 ans s'est bâti un monde virtuel aux couleurs de l'arc-en-ciel, au sein duquel les façades d'immeubles lilas, les bretzels multicolores et les néons rose pâle se mélangent en une harmonie parfaite pour redonner des couleurs à son quotidien, qu'elle trouve parfois "un peu trop gris".

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

"Selon moi, la couleur dégage vraiment quelque chose, nous confiait-elle en 2016. Chaque teinte influe sur l’humeur, même inconsciemment. En général, je trouve la vie plutôt triste, avec toutes les horreurs qu'on entend tous les jours. Je pense, quelque part, que la couleur est une façon d'échapper à ce quotidien, bien souvent trop gris. Quand je tombe au détour d'une ruelle sur un mur rose, bleu, jaune ou vert, cela me donne aussitôt la pêche ! [...] Aujourd’hui, mon compte Instagram est devenu mon endroit à moi où je partage tout ce que j’aime et tout ce qui me plaît dans la vie."

Après avoir exploré Kyoto, Osaka, Bangkok ou encore Shanghai, Margaux Betty s'est à nouveau envolée en Asie, où elle a parcouru les rues grouillantes et fascinantes de Séoul, Busan et Tokyo. "Je suis une grande passionnée de la culture nippone : l'architecture, les couleurs, la food, la culture... mais c'est avant tout la culture kawaii qui m'a conduite à m'intéresser plus en profondeur au Japon et au reste de l'Asie, explique notre voyageuse. Extrêmement populaire au Japon, elle s'étend également à des villes telles que Singapour, Taïwan, Bangkok, Séoul... C'est donc tout naturellement que j'ai décidé d'explorer petit à petit chacun de ces pays ! [...]"

De ce trip d'un peu plus de deux semaines, la jeune femme est revenue avec d'innombrables objets kawaii, compressés dans quatre imposantes valises, mais aussi et surtout avec une infinité de souvenirs, qu'elle a accepté de nous partager.

Publicité

Les portes de garage arc-en-ciel de Séoul

"Quand je suis arrivée à Séoul, il y avait une porte de garage comme celle-ci, juste à côté de l'endroit où je logeais. Tout de suite, je me suis dit : 'Trop cool, c’est un peu rainbow, alors j’ai passé dix minutes à la shooter dans tous les sens... avant de me rendre compte que toutes les portes de garage à Séoul suivaient ce même code couleur."

© Margaux Betty

© Margaux Betty

Un café Bunny dans les rues d'Harajuku

"Cette photo a été prise au Reissue Cafe, un spot qui se trouve à Harajuku, mon quartier préféré de Tokyo. J’avoue ne pas avoir regardé les prix avant d’y aller : je m’étais dit que ça allait être relativement cher, mais je ne m’étais pas imaginé à quel point... Il faut par exemple compter 13 euros pour ce café Bunny ! Pour le coup, c’est vraiment du vrai latte art, les mecs mettent 15 minutes à te le préparer. Et il était tellement joli que j’ai vraiment eu du mal à le boire !"

Publicité

6

© Margaux Betty

Ihwa Mural Village, le quartier street art de Séoul

"Cette photo a été prise dans l'Ihwa Mural Village, un tout petit quartier situé dans les hauteurs de Séoul. Dans ce quartier, il y a du street art partout ! Les murs, les escaliers, les portes… tout est coloré. Et quand on arrive tout en haut du village, on a une vue panoramique sur tout Séoul, c’est à couper le souffle !"

© Margaux Betty

© Margaux Betty

Une barbe à papa qui colle aux doigts

"Ah là là, la barbe à papa rainbow... une sacrée histoire ! On ne s'en rend pas vraiment compte sur la photo, mais cette barbe à papa était vraiment gigantesque. En l’achetant, je savais d'avance que je ne pourrais pas en venir à bout. Du coup, après avoir fait ma (mes 150) photo(s) et mangé quelques morceaux, je décide de jeter le reste – ce que je déteste faire en général, mais là, je n’avais vraiment pas la choix.

Vu sa taille, je ne pouvais évidemment pas la mettre en entier dans la poubelle. Et c'est à ce moment-là que j’ai eu la grande intelligence d’en faire une boule avec mes doigts, en oubliant évidemment que le sucre, ça colle, ça colle énormément même… C'est comme ça que je me suis retrouvée avec les doigts de toutes les couleurs, et les mains toutes collantes sans avoir un seul mouchoir sur moi.

Je me revois encore en train de frotter mes mains pour me débarrasser des petites boules de barbe à papa que j’avais collées partout… En plus de ça, j’ai mis à peu près 15 minutes avant de trouver une poubelle…Bref, j’ai vraiment vécu un très grand moment de solitude ! Mais ça reste un très bon souvenir – dont je ris encore.

3

© Margaux Betty

500 photos au Gamcheon Culture Village

"Voici le Gamcheon Culture Village à Busan, l’un de mes plus beaux souvenirs. Il se trouve dans un petit village situé dans le sud de la Corée, à environ 400 kilomètres de Séoul. D'ailleurs, je dois avouer que je m'étais très mal renseignée à la base, car j’étais persuadée que cette ville se trouvait juste à côté de Séoul. Et en fait... pas du tout.

J’ai dû payer 100 euros de billets de train, prendre un métro, un train, de nouveau un métro et un bus de campagne pour y accéder. Une véritable mission, mais ça en valait clairement la peine ! D'autant que ce jour-là, il a fait super beau. Ce village n'est composé que de petites ruelles et de maisons colorées, j’ai adoré m’y perdre. J’ai dû faire 500 photos rien qu’à cet endroit-là."

© Margaux Betty

© Margaux Betty

Un plat kawaii mais pas très bon

"Je suis une fan absolue de la food kawaii ! Quand je me suis rendue à Sanrio Puroland (le parc d’attractions de l'entreprise Sanrio, avec Hello Kitty, My Melody, etc.) à quelques kilomètres de Tokyo, j’étais bien évidemment obligée de déjeuner là-bas.

J’ai donc commandé ce plat un peu bizarre, qui représente l’un des personnages phares de Sanrio. Tout le monde m’a posé la question : la sauce bleue est une sauce au curry ! Mignon donc, mais pas très bon. Petite confession : je n’ai mangé que le riz. Même la Knacki ne m’a pas donné envie..."

© Margaux Betty

© Margaux Betty

L'environnement pastel de Sanrio Puroland

"Cette photo a également été prise à Sanrio Puroland. Je n’avais pas du tout imaginé que l’extérieur du parc d’attractions aurait été si joli. Je n’avais strictement rien vu passer sur les réseaux sociaux. Peut-être que les gens ne voient pas forcément l’intérêt de prendre des mosaïques en photo... Du coup, j'ai passé des heures à photographier les murs, les escaliers, les portes… Je suis devenue folle ! C’est l’un des plus 'beaux' endroits que j’ai photographiés durant mon voyage. Tout était pastel : mon rêve absolu."

© Margaux Betty

© Margaux Betty

Les faux cornets de glace d'Asakusa

"Il faut savoir que les Japonais adorent le sucré. Crêpes, pancakes, barbe à papa, gaufres… Il y en a pour tous les goûts, mais tout n’est pas toujours délicieux. En revanche, ils sont très forts en crème glacée ! Ils ont des parfums de fou, et ils sont vraiment très bons. J’ai un souvenir de glace parfum patate douce : un délice.

Cette photo a été prise à Asakusa, quartier où je logeais cette année. Ce sont des glaces en plastique, mais même comme ça, elles donnent envie ! À noter : à Tokyo, quand vous vous baladez et que vous achetez une sucrerie dans la rue, vous ne pouvez généralement pas vous promener avec. Il faut rester devant le stand pour déguster votre glace, crème ou gaufre."

14

Le café Hello Kitty aux aurores

"Le café Hello Kitty à Séoul : un des premiers spots que j’ai visités en arrivant en Corée ! Je l’ai fait très tôt le matin, le café n’était même pas encore ouvert. Du coup, il y avait la musique d’Hello Kitty qui retentissait à l’extérieur, mais pas une seule personne. C’était un peu creepy [rires], mais au moins, j’ai pu faire mes photos tranquillement sans qu’il y ait 12 000 gamins qui couraient partout !"

9

Les cerisiers en fleurs du parc Ueno

"Ahhh, le parc Ueno et son lac ! Cette photo n'a en soi rien d’extraordinaire. Mais cette fois-ci, j’ai fait exprès d’aller à Tokyo au moment des cerisiers en fleurs, que j'avais ratés la première fois que j'y étais allée, en 2015. Du coup, quand je me suis rendue dans le parc Ueno, c’était juste à couper le souffle. Ce lac, avec ces cerisiers en fleurs et ces bateaux-cygnes... Ce lieu me rappelle également de très, très beaux souvenirs de mon premier voyage. C'était important pour moi de partager cela."

© Margaux Betty

© Margaux Betty

Retrouvez les aventures pastel de Margaux Betty sur Instagram.

À lire -> Instaweek #21 : on se régale les yeux avec l'Instagram rose bonbon de Margaux Betty

Par Naomi Clément, publié le 25/04/2017

Copié

Pour vous :