AccueilÉDITO

Manuel Valls/Benoît Hamon : le grand n'importe quoi des réseaux sociaux

Publié le

par Cyrielle Bedu

Manuel Valls a annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle, et non pour Benoît Hamon. Pourtant, l'ancien Premier ministre avait signé en décembre un engagement stipulant qu'il soutiendrait le vainqueur de la primaire de la gauche. Les internautes ne l'ont pas oublié.

C'est ce qu'on appelle une trahison. Le perdant de la primaire socialiste Manuel Valls a annoncé mercredi 29 mars qu'il voterait pour le candidat d'En Marche !, Emmanuel Macron, et non pour Benoît Hamon. Comme tous les autres candidats de la primaire de la gauche, Manuel Valls s'était pourtant engagé à soutenir le vainqueur du scrutin, comme le prouve la déclaration d'engagement qu'il avait signée le 15 décembre dernier. Les internautes sont loin d'avoir oublié ce détail, comme ils le prouvent actuellement sur les réseaux sociaux, Twitter en tête :

À voir aussi sur konbini :