Le "highlighting" ou comment avoir des reflets de lumière de toutes les couleurs sur son visage

On connaissait déjà le "highlighting" ou "strobing", cette tendance make-up qui consiste à enluminer son visage. La presse beauté en parle depuis un moment déjà, mais la nouveauté c'est que désormais la tendance strobing se décline dans toutes les couleurs.

L'idée du strobing ? Accentuer au maximum les reflets de lumière sur son minois afin de donner l'impression d'avoir une peau qui brille, une peau rayonnante, qui en prime, accentue la structure osseuse de votre faciès.

Publicité

Pour la petite explication, strobing, vient du terme stroboscope, qui désigne un dispositif qui émet des éclairs lumineux pour donner l'illusion d'un mouvement.


Pour "strober" son visage, il faut donc appliquer un highlighter (un "illuminateur") par touches sur les zones clés de son visage, là ou se reflète la lumière. Front, nez, pommettes, menton, mâchoire, coins extérieurs et intérieurs des yeux, le dessus des lèvres et en dessous des sourcils. Bref, un peu partout quoi, et certain(e)s ont l'air d'aimer en abuser...



Sur Instagram, le strobing ou highlighting a tout l'air d'être la plus grosse tendance make-up de 2016, laissant loin derrière le contouring des Kardashians. Sur la plateforme, le nez des beautystas scintille de mille feux.

Publicité

La tendance a l'air de se diriger dans le sens du more is more. On ne fait pas dans le discret : plus ça brille, mieux c'est, ce qui donne parfois une allure un peu féérique, voire surnaturelle à certains.

Une photo publiée par Dru (@prince.andru) le


Une photo publiée par Dru (@prince.andru) le


Quelques magazines semblent avoir poussé la tendance, comme le très pointu Novembre Magazine, connu pour ses shoots au maquillage très expérimental.


Publicité

Certaines marques, telle Anastasia Beverly Hills, se lancent exclusivement dans le créneau et produisent des "glow kits" ( des kits pour briller). La marque offre cinq games de glow différents allant du sundip au moonchild.



Le sundip est une palette de couleurs soleil donnant une impression de reflets de peau bronzée tandis que le moonchild offre des variations de couleurs irisées dignes des reflets de la queue d'une sirène, à appliquer sur le visage ou sur le corps, comme le démontre cette vidéo de la blogueuse Jasmine Brown qui avait fait un carton sur le Web de la planète beauté.


La marque Jeffree Star est elle aussi connue pour sa gamme de highlighters Skin Frost, qui va de l'argenté à la couleur menthe. Jeffree Star a récemment lancé son highlighter noir .

Publicité


jeeff

Le strobing n'est donc plus cantonné à la couleur peau et peut être fantaisiste. Le rainbow strobing est d'ailleurs très en vogue.


Une photo publiée par Molly Bee (@beautsoup) le



Le strobing couleur a fait son entrée sur les podiums lors de la dernière fashion week. La designer de mode Faustine Steinmetz a dévoilé un make-up en strobing bleu sur ses mannequins lors de la présentation de sa dernière collection.




Évidemment, la tendance est devenue un sujet de plaisanterie et fait l'objet de plusieurs mèmes qui circulent sur la toile. Plusieurs Instagram, comme Highlight on point, Highlight Your Feed ou Glowy Skin Goals sont exclusivement dédiés à la technique du highlight, avec une curation des maquillages les plus "réussis".

Une photo publiée par HIGHLIGHT SO LIT (@highlightyourfeed) le



Par Dora Moutot, publié le 04/11/2016

Pour vous :