@ADAM HARGREAVES

featuredImage

Avec Madame Invention, les "Monsieur Madame" vont s’attaquer aux stéréotypes sur les femmes et les sciences

La dernière arrivée dans la collection des "Monsieur Madame" s’appellera Madame Invention, et elle entend bien mettre fin à un stéréotype tenace sur les femmes et les sciences.

@ ADAM HARGREAVES

Ce n’est plus à prouver, les femmes sont singulièrement absentes du domaine des sciences : d’après un rapport de l’Unesco publié en 2015, si les classes scientifiques au lycée sont composées de filles à 49 %, seuls 28 % des chercheur·e·s sont des femmes.

Les femmes et les sciences : un "problème culturel"

Fin septembre, les résultats d’une enquête Ipsos faite pour Sciences et Avenir et La Recherche alertaient en particulier sur les préjugés des Français·e·s : pour 34 % des personnes interrogées, "le cerveau masculin est différent du cerveau féminin, ce qui explique que les hommes aient plus d’aptitudes dans les matières scientifiques".

Aux yeux de Claudine Hermann, physicienne et première femme à avoir été professeure à l’École polytechnique, "il s’agit d’un problème culturel. Par exemple, en Italie on compte jusqu’à 60 % de femmes dans les filières mathématiques, alors qu’elles ne sont pas plus de 20 % en France."

Pour changer ces préjugés, les représentations comptent. Il y a deux mois, la fondation L’Oréal lançait ainsi une campagne d’un genre inédit, mélangeant influenceuses et jeunes femmes scientifiques, afin de déconstruire les préjugés entourant les sciences en montrant des femmes scientifiques inspirantes.

Et pour que ces représentations inspirantes commencent dès le plus jeune âge, un nouveau personnage va rejoindre la célèbre série des "Monsieur Madame". Traduite pour les enfants français par les éditions Hachette Jeunesse en 1982, la série britannique est désormais écrite par le fils de son créateur, Adam Hargeaves.

Madame Invention et son modèle positif

Pour son 36e personnage, il a voulu "défier un stéréotype" comme il l’a expliqué à The Bookseller. Il s’est ainsi attaqué aux filles et la science avec Little Miss Inventor, qui s’appellera Madame Invention en France rapporte le Huffington Post. Et selon le dessinateur, ça a été un vrai plaisir :

"J’ai toujours aimé créer de nouveaux personnages de cette série et c’était amusant de trouver plein d’inventions folles pour la maison de 'Little Miss Inventor' et d’autres aussi stupides pour tous ses amis. J’ai aussi aimé écrire une histoire qui met en avant un modèle positif, défiant un stéréotype, même si ce n’est qu’à une petite échelle."

Little Miss Inventor sera publié en anglais le 8 mars 2018 à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, et en pleine British Science Week, la "semaine britannique pour les sciences".

Par Mélissa Perraudeau, publié le 01/12/2017

Copié