AccueilÉDITO

Madame Gorafi se paie la tête des magazines féminins

Publié le

par Juliette Geenens

(Crédit Image : site de Madame Gorafi)

Attention génie ! L'incontournable site parodique Le Gorafi lance sa déclinaison au féminin : Madame Gorafi.

(Crédit Image : site de Madame Gorafi)

Ce sont les pros du titre absurde, les as du second degré, les rois de la satire. Ils se moquent de tout et de tout le monde. Ils offrent un regard sur l'actualité des plus décalés, à grand renfort d'images d'agences de presse. Les auteurs derrière le magazine en ligne Le Gorafi nous font beaucoup rire et ils sont loin d'être en panne d'inspiration : le site parodique vient de créer, aujourd'hui, sa version "presse féminine", Madame Gorafi.

Officiellement annoncé et lancé depuis quelques heures, le site frappe déjà très fort.

Parce que dans le milieu de la presse féminine, il y en a des choses dont on peut se moquer. Comme les pages "psycho" qui incitent les femmes à accepter leurs complexes, placées entre une publicité présentant une mannequin à la taille XXXS et une rubrique sur le régime avant l'été. Sans compter les innombrables articles "sexo" qui relèvent plus du guide du plaisir pour homme que de l'épanouissement sexuel de la femme.

Des magazines stéréotypés

Beaucoup de magazines dits "féminins" donnent l'impression que les femmes, dans leur généralité, ne s'intéressent qu'à un certain type d'activités et de hobbies très réducteurs : les sujets tournent principalement autour de leur physique et leur vie sexuelle. Ce traitement médiatique réservé au lectorat féminin peut s'avérer complexant. Par-dessus tout, cela entretient de lourds stéréotypes ancrés dans l'inconscient collectif, dont il est difficile de se débarrasser. C'est typiquement ce genre de magazine que critique Madame Gorafi. On a hâte de lire les astuces de cuisine des femmes de pouvoir ou de découvrir les conseils de la rédaction pour avoir l'air féminine quand on dirige une équipe de 300 personnes.

À voir aussi sur konbini :