L'une des seules orques blanches connues à ce jour a fait une apparition surprise

Il s'appelle Iceberg. C'est la première orque de couleur blanche repérée à ce jour sur la planète. Et elle est passée faire un petit coucou à des chercheurs russes. 

14125690_1501591566533689_5540028664574220404_o

© Russian Orcas, via Facebook

Après 5 ans sans nouvelles, Iceberg, une orque mâle (car oui, on écrit bien "une" orque, même si c'est un mâle) toute blanche a refait surface dans les îles Kouriles, situées dans le nord-ouest de l'océan Pacifique, entre le Japon et la Russie.

Publicité

C'est le groupe de recherche scientifique Russian Orcas, qui a de nouveau repéré le mammifère marin, probablement âgé de 22 ans. Les nouvelles semblent bonnes puisque Iceberg serait toujours en vadrouille accompagnée de sa famille (les orques sont connues pour rester toute leur vie auprès de leurs proches).

(©Russian Orcas)

© Russian Orcas, via Facebook

5 ou 8 autres spécimens d'orques blanches

La couleur d'Iceberg reste à ce jour inexpliquée : les scientifiques ne sont pas formels sur le fait qu'il s'agisse d'un animal albinos (dépourvue de mélanine) ou atteint de leucisme (une autre forme de dépigmentation de la peau ou du pelage chez les animaux).

Publicité

Par ailleurs, Iceberg qui a longtemps été considéré comme la seule orque de cette couleur, aurait finalement des semblables. L'équipe de Russian Orcas pense avoir repéré cinq autres spécimens d'orques blanches, voire huit. Ce qui n'est pas à proprement parler une bonne nouvelle selon les chercheurs puisque cela pourrait indiquer une consanguinité dans le groupe d'Iceberg.

À lire -> Une baleine blanche rarissime repérée dans les eaux australiennes

Par Jeanne Pouget, publié le 02/09/2016

Copié

Pour vous :