AccueilÉDITO

Loubna Abidar, héroïne de Much Loved, affirme avoir été agressée au Maroc

Publié le

par Inès Bouchareb

L'actrice Loubna Abidar, héroïne de Much Loved, dit avoir été agressée à Casablanca dans la nuit du 5 au 6 novembre.

Loubna Abidar montre ses blessures (source : Facebook Loubna Abidar)

Dans une courte vidéo de 30 secondes, l'actrice marocaine Loubna Abidar affirme avoir été victime d'une agression à Casablanca (Maroc). Sur ces images elle raconte, en arabe, sa mésaventure. Selon l'actrice, qui apparaît le visage entaillé au niveau de l'arcade, cinq inconnus l'auraient violentée dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 novembre 2015. Les cliniques dans lesquelles elle se serait rendue pour soigner ses blessures n'auraient pas voulu la soigner.

La police de Casablanca aurait également refusé de recevoir sa déposition quand elle s’y serait rendue pour porter plainte, et l'aurait même moquée. C'est sur sa page Facebook que l'actrice a partagé ces informations ce vendredi 6 novembre. Des propos en partie traduits par France 24 :

Les médecins, les cliniques et les commissariats ont refusé de m’accueillir. Je suis allée au grand commissariat de Casablanca en pleine nuit et on m'a reçue avec des rires. Le policier a dit : 'Enfin, Abidar a été frappée !' Tout cela pour un film que vous n'avez pas vu.

Much Loved, film de Nabil Ayouch présenté à Cannes cette année, a été très controversé. Applaudi dans le milieu du cinéma, ce long métrage n'a pas plus au gouvernement marocain qui a interdit sa diffusion.

Menaces, censure : Much Loved, le film sur la prostitution marocaine qui dérange

Ce drame lève le voile sur la prostitution au Maroc, pays où le sexe est encore très tabou. À travers le parcours de plusieurs femmes, le réalisateur montre l’envers du décor d’une société pleine de paradoxes, en filmant avec un réalisme cru ses quatre héroïnes, dont Loubna Abidar.

À voir aussi sur konbini :