AccueilÉDITO

L'otonamaki, la nouvelle technique de relaxation tendance au Japon

Publié le

par Bérénice Rebufa

(© Youtube / TRT World)

Il semblerait qu'être emballé dans un drap pendant 20 minutes aide à résoudre les problèmes de posture. 

Pionniers de la relaxation, les Japonais nous apportent encore une nouvelle technique. Les participants sont emballés dans un drap, le dos courbé et se balancent pendant à peu près 20 minutes. Elle est inspirée de l'emmaillotage des bébés, une pratique traditionnelle au Japon (l'ohinamaki) qui consiste à emballer l'enfant dans un drap pour aider son développement physique. Une méthode utilisée pour détendre les bébés et les rassurer, quand ils pleurent notamment. La position de l'enfant (position fœtale) et la pression que le drap exerce sur son corps lui donnent l'impression d'être dans le ventre de sa mère. "C'est très relaxant. Nous comprenons pourquoi les bébés se sentent si bien lorsqu'ils sont enveloppés comme ceci. Quand les adultes s'y mettent, cela les aide à s'évader", raconte une des thérapeutes qui pratique l'otonamaki à FranceInfo.

C'est la sage-femme Nobuko Watanabe qui a imaginé cette même thérapie pour les adultes. Au départ, elle a commencé à pratiquer l'otonamaki sur des femmes pour soulager les possibles douleurs post-grossesse mais également pour qu'elles comprennent pourquoi cette position pouvait être bénéfique pour leur enfant. "Certaines personnes étaient inquiètes et avaient peur que les bébés se débattent ou soient claustrophobes pendant qu’on les emballe", explique Orie Matsuo, de Kyoto Proportion à la BBC. "Nous avons pensé que si on emballait des adultes de la même manière, ils se rendraient compte que c’est une très bonne sensation."

Si cette thérapie est censée aider les patients pour leurs problèmes de posture, elle ne fait pas l'unanimité. Certains spécialistes affirment que cette posture n'est pas du tout recommandée et qu'elle peut engendrer des problème à la colonne vertébrale, explique Visvanathan Ravi sur Atlantico.

À voir aussi sur konbini :