À Londres, un gorille s'est échappé de son enclos et en a profité pour boire 5 litres de sirop de cassis

Une sacrée descente le coco !

On a appris aujourd'hui que Kumbuka, le gorille qui s'était échappé de son enclos du Parc zoologique de Londres le 13 octobre, avait été récupéré sans heurts. Beaucoup espéraient que cette évasion ne se terminerait pas comme l'histoire tragique de Harambe, un gorille du zoo de Cincinnati abattu après qu'un enfant était tombé dans son enclos, le 28 mai dernier. Au contraire, on dirait que Kumbuka s'est plutôt éclaté pendant sa brève période de fugue.

Publicité

Le rapport sur les négligences qui ont permis au gorille de s'échapper a été rendu public. Et la lecture en vaut la chandelle. Voici le communiqué partagé par le directeur du zoo, David Field :

"Kumbuka a été appelé à rentrer vers ses quartiers privés pour son dîner, vers 17 heures 10, mercredi 13 octobre. [...] Malheureusement, la porte de sa tanière n'avait pas été fermée convenablement et la deuxième porte de sécurité n'avait pas encore été verrouillée.

On a depuis été en mesure d'établir que Kumbuka en a profité pour s'échapper de son antre pour aller dans la zone réservée au personnel, où se trouvait un gardien.

L'équipe a déclenché le dispositif d'alerte prévu. Pendant ce temps, Kumbuka a exploré la zone réservée au personnel proche de son antre. Il en a profité pour boire 5 litres de sirop de cassis pur."

Eh oui, tel un gros accro au sucre, le gorille a profité de sa liberté en écumant cinq litres (!!!) de sirop. La marque de sirops Ribena, dont le gorille a l'air d'avoir apprécié les produits, a tout naturellement aimé ce coup de pub inattendu.

Publicité

"Tu veux rejoindre notre équipe de marketing, Kumbuka ?"

Publicité

Même si c'est drôle, le sirop est en fait dangereux pour la santé de Kumbuka, et plus particulièrement pour son foie. Heureusement, il va bien. Même s'il doit avoir une sacrée gueule de bois...

kumbuka-silverback-gorilla-c-zsl-2

© ZSL London Zoo

Publicité

Traduit de l'anglais par Dario

À lire -> Le plus vieux panda du monde est mort à l’âge de 38 ans

Par Kate Lismore, publié le 20/10/2016

Copié

Pour vous :