À Londres, des activistes de Peta se mettent à nu pour protester contre la fourrure

À l’ouverture de la Fashion Week, des activistes de Peta ont manifesté en petite culotte et en masque à gaz contre l'utilisation de la fourrure, soulignant la toxicité de cette matière. 

Les Fashion Week attirent toujours beaucoup de monde et de controverses. Pour l'ouverture de celle de Londres, des activistes de Peta ont protesté presque nues dans la rue. Parce que la Fashion Week ne serait pas la Fashion Week sans manifestation antifourrure.

Dans la lignée de leur campagne iconique avec P!nk "Je préfère être nue plutôt qu'en fourrure", trois femmes ont débarqué au Brewer Street Car Park – l’espace qui va accueillir beaucoup de défilés pendant la Fashion Week – dans le quartier de Soho à Londres. Elles étaient juste en petite culotte, avaient collé deux bouts de chatterton sur chaque sein pour cacher leurs tétons et enfilé un masque à gaz. Elles ont brandi des pancartes triangulaires jaunes sur lesquelles on pouvait lire : "la fourrure est toxique."

Publicité

Naked PETA Activists In Gas Masks Set Off LFW Day One With Anti-Fur Protest

(© Peta)

Pour décourager les amateurs de fourrure, Peta pointe ici du doigt un inconvénient dont les consommateurs ne sont pas forcément au courant : la fourrure est bourrée de produits chimiques potentiellement cancérogènes.

Selon une étude récente, ces produits chimiques cancérogènes se retrouvent dans les vêtements pour enfants des marques Woolrich, Canada Goose, Nickelson et Airforce. Apparemment, les fourrures de raton laveur, de chien et de coyote utilisées pour ces habits "contiennent des grandes quantités de substances toxiques, notamment du formaldéhyde, qui peut provoquer des réactions allergiques et est considéré comme une substance cancérogène, ainsi que des éthoxylates, qui perturbent la production d’hormones et les organes reproducteurs."

Publicité

"Il n’y a rien de tendance dans la fourrure qui est arrachée des corps d'animaux maltraités et qui est ensuite chargée de produits chimiques dangereux pour les personnes qui les portent", a expliqué la directrice associée de Peta, Elisa Allen. Peta recommande aux gens de choisir des vêtements sans fourrure dans l’intérêt de leur propre santé et pour le bien des animaux."

Donc si vous cherchiez une énième raison de ne pas porter de fourrure, en voilà une bonne.

Publicité

Traduction : "Des activistes de Peta avec des masques à gaz protestent contre les vêtements et les accessoires en fourrure."

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À lire -> Vidéo : la dernière campagne sexy de Peta censurée au Super Bowl


Publicité

Par Olivia Cassano, publié le 19/02/2016

Pour vous :